L'Australie autorise l'importation de fruits du dragon du Vietnam depuis juillet 2017, après plus de neuf ans de négociations. Photo: kinhtemoitruong

Selon les statistiques des Douanes du Vietnam, au cours des neuf premiers mois de 2021, les échanges commerciaux entre les deux pays se sont chiffrés à près de 9,1 milliards de dollars, en hausse de près de 50% par rapport à la même période de l'an dernier. Et les produits agricoles, eux, ont connu une hausse de plus de 32%. 

Ces derniers temps, les entreprises australiennes ont réduit les importations de riz en provenance de plusieurs pays, mais elles ont toujours donné la priorité au riz du Vietnam, et ce en grandes quantités. Cela a continué d'affirmer la qualité du riz vietnamien sur ce marché exigeant.

Selon Nguyen Phu Hoa, chef du Bureau du Commerce du Vietnam en Australie, le Vietnam et l'Australie viennent d'achever la signature d'une stratégie visant à renforcer leurs liens économiques avec l'objectif de porter bientôt le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars, promettant davantage d'opportunités aux exportateurs vietnamiens.

Sur le marché australien, le Bureau du Commerce du Vietnam  a lancé en 2020 l'application Viet-Aus Trade. Il s'agit d'une plate-forme fournissant aux exportateurs des informations sur les opportunités d'investissement, les chaînes d'approvisionnement et la promotion des produits.

Selon Nguyen Phu Hoa, l'Australie est l'un des marchés les plus difficiles au monde avec de nombreuses exigences en matière de normes de qualité et des procédures d'importation strictes. S'ils veulent accéder à ce marché, les exportateurs vietnamiens doivent donner la priorité absolue à la qualité des produits, a-t-il dit.

CPV/VNA