Les exportations de riz et de café reprennent un bon rythme

Mercredi, 30/03/2022 08:54
Les exportations nationales de riz et café montrent des signes de relance. En plus d’une récolte exceptionnelle, les prix de vente de ces deux articles ont également enregistré une augmentation considérable sur le marché mondial.

De nombreuses opportunités d'exportation de riz de haute qualité vers l'UE

De nombreuses opportunités d'exportation de café vers les grands marchés

Le prix à l'exportation du café a augmenté de plus de 31% depuis janvier

Les exportations de café devraient faire une percée

Emballage de riz pour l'exportation. Photo: NDEL

La presse internationale apprécie hautement que dans le contexte d'un marché mondial des marchandises confronté à de nombreuses difficultés à cause du COVID-19 ou du conflit russo-ukrainien, le Vietnam dispose toujours d'articles d'exportation qui maintiennent une stabilité, voire enregistrent une nette croissance, que sont le riz et le café.

La forte demande mondiale de réserves alimentaires et la hausse des frais de transport internationaux ont fait augmenter le prix de ces deux produits d’exportation importants du Vietnam.  

Le Phnom Penh Post a rapporté en début de semaine qu'«en janvier et février 2022, les exportations vietnamiennes de riz ont augmenté de 48,6% en volume et de 30,6% en valeur par rapport à la même période de 2021». Vers l'UE, elles devraient atteindre  plus de 60.000 tonnes cette année car les importateurs ont eu une meilleure appréciation de la qualité du riz vietnamien.

Un article récent sur les exportations de riz du Vietnam de l'agence de presse Reuters a montré que 232.000 tonnes de riz seront livrées au port de Ho Chi Minh-Ville en mars, dont la plupart seront exportées vers les Philippines et l'Afrique. Reuters a également fait ce commentaire optimiste : "Les commerçants étrangers attendent la prochaine récolte au Vietnam".

«En 2012-2013, je suis allé au Vietnam pour créer une joint-venture à Nha Trang afin d'exporter du riz du Vietnam vers le Bénin. Je pense que la pandémie n'a pas affaibli les entreprises implantées au Vietnam malgré des fluctuations du prix», a déclaré Guillaume Razack Kinninnon, directeur d'Acess Celebre (République du Bénin).

Le café vietnamien bénéficie d’un bon prix sur le marché. Photo: hanoi.gov.vn


Situation identique pour le café, qui «bénéficie d’un bon prix sur le marché, supérieur de 1.000 dongs/kg par rapport à la semaine dernière», a cité Business Recorder.

"Le Vietnam est doté d'une forte industrie du café. Nous nous intéressons aux variétés locales qui ont de très gros rendements et peuvent être récoltées tôt", a dit Max-Auguste Oussou V., chef du département de l'Agriculture au ministère gabonais de l'Agriculture et de l'Alimentation.

"Le Vietnam réalisera 6 milliards de dollars d'exportations de café d'ici 2030", tel est le titre d’un article publié récemment sur le site malaisien The Star.

«La Suisse est un grand consommateur, et le  café vietnamien s'y est positionné avec succès à côté du café sud-américain, par exemple. La qualité du café vietnamien est excellente et peut satisfaire aux conditions pour être vendu sur le marché européen», a déclaré Sylvain Jacard, directeur chargé de la région francophone du Centre de la promotion du commerce international de Suisse.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation