L'industrie du ciment. Photo: VNCPC

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, la pandémie a toujours un impact négatif sur la production et l'exportation de marchandises, en particulier à cause des frais de transport élevés. Cependant, l'industrie du ciment a connu la plus forte croissance de ses exportations jamais enregistrée. Plus précisément, au cours des 7 premiers mois, 24,35 millions de tonnes de ciment et clinker ont été exportées, atteignant 945 millions d'USD (+23,7% et +28,7% respectivement en un an).

L'Association vietnamienne du ciment (VNCA) a déclaré que si de nombreux secteurs étaient secoués par le Covid-19, le ciment ne semblait pas beaucoup affecté. Pendant trois années consécutives (2018 - 2020), l'industrie du ciment exporte en grande quantité, avec une valeur supérieure à 1 milliard USD/an. Et en 2020,  plus de 38 millions de tonnes, soit 1,46 milliard d’USD.

Les exportations de ciment ont fortement augmenté grâce au changement de la politique d'investissement de la Chine dans cette industrie. Concrètement, la Chine réduit progressivement le nombre d'usines de ciment (principalement à des fins environnementales), augmente ses importations de clinker  notamment du Vietnam.

Selon Nguyen Quang Cung, président de la VNCA, le ciment vietnamien s’affirme de plus en plus sur le marché international.

Dans le rapport sur les perspectives de l'industrie du ciment en 2021, les experts de SSI Securities Company prévoient que la demande intérieure eatteindrait un taux de croissance de 5 à 7% par rapport à 2020./.

CPV