Les patients de COVID-19 à Da Nang sont déclarés guéris. Photo: VNA

 

Selon Sputnik, la Deutsche Welle d'Allemagne a analysé la raison du succès du Vietnam dans le combat féroce contre la pandémie - mettre en quarantaine strictement - notant que contrairement aux pays occidentaux, le Vietnam n'a pas seulement surveillé de près les cas de F1, qui sont en contact étroit avec des patients, mais a également prêté attention à ceux des troisième, quatrième et même cinquième générations de contact, appelées F2, F3 et F4.

The Strategist a grandement apprécié la capacité du pays d’inventer et d’exporter des kits de test rapide à des prix raisonnables et son installation de cabines de désinfection du corps entier pour empêcher la transmission du virus dans les cliniques et les lieux bondés de gens.

En août, après une nouvelle épidémie de COVID-19, les médias russes ont cité Maria Van Kerkhove, épidémiologiste à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), comme décrivant le Vietnam comme un exemple typique pour d'autres pays.

Outre le combat contre le COVID-19, les succès diplomatiques du pays sur la scène internationale ont également attiré l’attention des médias étrangers, a noté Sputnik.

L'Economic Times of India a hautement apprécié la performance du Vietnam dans sa présidence de l'ASEAN cette année, au cours de laquelle la nation d'Asie du Sud-Est a consolidé la position de l'ASEAN sur les questions régionales, y compris les efforts contre le COVID-19. Des téléconférences fructueuses et le maintien de la centralité du bloc dans le contexte de la pandémie sont parmi les plus grandes réalisations du Vietnam en tant que président de l’ASEAN.

Le Times of India partageait l’opinion que le prestige du Vietnam avait été promu sur la scène régionale et internationale en 2020, comme en témoignent les visites du Premier ministre japonais et du secrétaire d’État américain.

Le pays a également joué un rôle constructif en tant que président de l'ASEAN et membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, et a pris des mesures décisives pour lutter contre la pandémie à la fois au pays et à l'étranger, selon le Times of India.

De nombreux articles sur les agences de presse étrangères ont également mis en avant le Vietnam comme l’une des économies les plus dynamiques du monde en cette année difficile, et il a toutes les conditions préalables nécessaires à une forte croissance record l’année prochaine.

Asia Times a déclaré que l'intégration internationale intensive, la participation à des accords à grande échelle comme le Partenariat économique régional global (RECP) et l'Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), ainsi que l'augmentation des exportations, sont les facteurs clés du succès de l'économie vietnamienne.

Pendant ce temps, le Fonds monétaire international (FMI) a souligné que les actions audacieuses du gouvernement vietnamien et sa réponse rapide à la prévention des effets néfastes du COVID-19 sur l'économie et la santé publique sont les principales forces motrices d'une croissance positive cette année. Il prédit un taux de croissance de 2,4% pour cette année et de 6,5% pour 2021 pour l'économie.

Le Vietnam pourrait être considéré comme un modèle en 2020, et les défis auxquels le pays a été confronté et surmonté ont illustré la force de son peuple et la clairvoyance de ses dirigeants, a ajouté Spoutnik.

CPV/VNA