Impacts du changement climatique en Asie du Sud-Est

Dimanche, 11/09/2022 10:45
Le dernier rapport sur le changement climatique en 2022 indique que les inondations, la chaleur prolongée et les glissements de terrain causés par la pluie sont les principales préoccupations des pays d’Asie du Sud-Est.

Chaleur: "risque extrême" sur 71% de la production alimentaire en 2045

La qualité de l'air menacée par le "contrecoup climatique", alerte l'ONU

Banque mondiale: D'ici 2030, la demande en eau doit dépasser l'offre de 40%

leftcenterrightdel
 Les inondations ont causé des pertes au Myanmar. Photo: Xinhua

Le rapport est le résultat d’une enquête menée du 8 juin au 12 juillet 2022 par ISEAS-Yusof Ishak de Singapour avec la participation de 1.386 personnes dont 90,4% ont exprimé une profonde inquiétude face au changement climatique. La plupart des Asiatiques du Sud-Est affirment que le changement climatique est une menace majeure pour la sécurité alimentaire.

Plus de 60% des personnes interrogées espèrent que les pays de la région cesseront immédiatement de construire de nouvelles centrales électriques au charbon, tandis que 72,5% des répondants conviennent qu’ils veulent réduire leur dépendance au charbon.

Choi Shing Kwok, directeur d’ISEAS-Yusof Ishak, a déclaré que les défis de l’insécurité énergétique ou alimentaire deviennent de plus en plus compliqués, à cause de l’épidémie de Covid-19, de la crise en Ukraine et du changement climatique. «L’adaptation au changement climatique devient un élément important de la transition de la production agricole qui est une priorité de l’Asie du Sud-Est», a ajouté M. Kwok.

Sharon Seah, coordinateur du programme sur le changement climatique en Asie du Sud-Est à ISEAS, a déclaré que les préoccupations liées au changement climatique augmentaient chaque année, alors que l’Asie du Sud-Est continue de faire face aux conséquences des conditions météorologiques extrêmes. Cependant, les solutions proposées n’ont pas été efficaces.

Les inondations sont désormais considérées comme la menace la plus grave en Asie du Sud-Est, suivis de la chaleur extrême et des glissements de terrain causés par la pluie et les inondations.

Selon le journal singapourien SCMP, les pays les plus touchés par les inondations sont le Cambodge et la Malaisie. La zone inondée du Tonlé Sap au Cambodge subit chaque année des inondations majeures qui ont causé environ 729 décès entre 2005 et 2020.

De son côté, le Myanmar a continuellement été témoin de chaleurs extrêmes et de glissements de terrain dus à la pluie. Ces phénomènes ont grandement affecté la vie des gens. Dans les zones rurales, la plupart des gens identifient la sécheresse comme l’un des trois problèmes climatiques extrêmes de la région. Sharon Seah dit que les personnes vivant dans les zones rurales les ressentiront plus directement.

Environ un tiers des habitants de l’Asie du Sud-Est (31,2%) estiment que les approvisionnements alimentaires sont menacés par l’impact des phénomènes météorologiques extrêmes.

D’autres problèmes importants sont les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales, la baisse des exportations alimentaires et la dégradation des terres cultivables.

Alors qu’au Vietnam et au Myanmar, les phénomènes météorologiques extrêmes ont un impact important sur l’approvisionnement alimentaire, Singapour ou Brunei sont fortement touchés par l’interruption des chaînes d’approvisionnement et la réduction des exportations alimentaires. En Indonésie, les terres arables dégradées constituent la plus grande menace et en Malaisie, la pénurie de main-d’œuvre affecte la sécurité alimentaire du pays.

Selon l’enquête, le Myanmar (22,2%), la Thaïlande (18,1%) et le Cambodge (17,3%) étaient les trois pays qui ont exprimé les opinions les plus fortes sur la réponse au changement climatique.

La plupart des répondants à l’enquête ont également déclaré que le manque de ressources financières, le manque d’activités de recherche et développement, de technologie et d’expertise ainsi que l’insuffisance des ressources de remplacement sont des obstacles majeurs pour faire face au changement climatique.

CPV/NDEL

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation