Le chef de l'ONU lance une initiative pour un cessez-le-feu humanitaire en Ukraine

Mercredi, 30/03/2022 08:26
Le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, a lancé lundi 28 mars une initiative en faveur d'un cessez-le-feu humanitaire en Ukraine.

Assurer la sécurité des Vietnamiens en Ukraine est la plus haute priorité

L'Assemblée générale de l'ONU «exige» de la Russie la fin du conflit en Ukraine

Le secrétaire général de l'ONU demande la fin des combats en Ukraine

Des Ukrainiens évacués au poste frontière de Palanca, zone frontalière entre la Moldavie et l'Ukraine, le 14 mars. Photo: AFP

"J'annonce aujourd'hui que dans l'exercice de mes bons offices, j'ai demandé à Martin Griffiths, coordonnateur de notre travail humanitaire à l'échelle mondiale, d'immédiatement explorer avec les parties concernées les accords et arrangements possibles en faveur d'un cessez-le-feu humanitaire en Ukraine", a indiqué  le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, à la presse.

Le conflit qui dure depuis un mois entre l'Ukraine et la Russie a entraîné la mort insensée de milliers de personnes, le déplacement de dix millions de personnes, la destruction systématique d'infrastructures essentielles et la montée en flèche des prix de l'alimentation et de l'énergie dans le monde entier. Cela doit cesser, a martelé M. Guterres, ajoutant qu'il doit y avoir une solution politique.

"La solution à cette tragédie humanitaire n'est pas humanitaire. Elle est politique. Par conséquent, j'appelle à un cessez-le-feu humanitaire immédiat pour permettre des progrès dans des négociations politiques sérieuses, visant à conclure un accord de paix sur la base des principes de la Charte des Nations unies", a-t-il déclaré.

Une cessation des hostilités permettra de livrer une aide humanitaire essentielle et de laisser les civils se déplacer en toute sécurité. Cela sauvera des vies, évitera des souffrances et protégera les civils, a-t-il affirmé. "J'espère qu'un cessez-le-feu contribuera aussi à gérer les conséquences mondiales de cette guerre, qui risque d'aggraver la profonde crise alimentaire dans de nombreux pays en développement alors qu'ils manquent déjà de marge fiscale pour investir dans leur reprise post-pandémie et sont aujourd'hui confrontés à une hausse des prix de l'alimentation et de l'énergie", a-t-il poursuivi.

M. Guterres a fermement exhorté les parties au conflit et la communauté internationale dans son ensemble à travailler avec l'ONU pour rétablir la paix en Ukraine.

Au cours du mois écoulé, l'aide fournie par les agences humanitaires onusiennes et leurs partenaires a atteint près de 900.000 personnes, principalement dans l'Est de l'Ukraine, avec de la nourriture, des abris, des couvertures, des médicaments, des bouteilles d'eau et des produits d'hygiène, a-t-il précisé.

CPV/Xinhua/CVN

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation