Les informations marquantes du 22 novembre

Mercredi, 22/11/2023 20:18
La réunion sur le travail de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines, le Vietnam - le moteur de la croissance des énergies renouvelables dans l’ASEAN et le potentiel de développement de l'économie vietnamienne loué par un journal britannique figurent parmi les informations marquantes du 22 novembre.

Réunion sur le travail de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines

Le Comité permanent du Comité directeur central de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines a tenu le 22 novembre à Hanoï une réunion pour discuter et donner des avis sur les résultats de la direction et du traitement de certains procès et affaires dirigés par le Comité. Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong, chef du Comité, a présidé la réunion.

leftcenterrightdel
Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong préside la réunion. Photo : VNA  

Les discussions ont aussi porté sur les résultats de la clarification des violations et des responsabilités des organisations et des individus dans l'élaboration et la promulgation de politiques et de lois liées aux domaines de la banque, de la finance, des actifs publics, et à l'évaluation et à l'autonomie financière, aux valeurs mobilières, aux obligations d'entreprises.

En conclusion de la réunion, le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong a affirmé que le travail de prévention et de lutte contre la corruption et les pratiques malsaines s'était amélioré de plus en plus, avec plus d'expériences et de leçons tirées. Il est nécessaire de construire une théorie sur la lutte du Vietnam contre la corruption et les pratiques malsaines.

Concernant les tâches à venir, le Comité permanent du Comité demande de continuer à traiter les affaires en suspens et attirant d'opinion publique. Il a demandé, d’ici fin d’année, de vérifier et de traiter 10 affaires, de publier les actes d'accusation pour cinq affaires, de juger 10 autres, y compris des affaires survenues au sein du groupe Van Thinh Phat, de la banque SCB, de la Société Viet A, du groupe FLC, de Tan Hoang Minh, de Saigon Co.op...

Le secrétaire général Nguyen Phu Trong a demandé une coordination plus efficace entre les organes compétents. Ces derniers doivent rechercher, proposer, compléter, ajuster et modifier les lois conformément à la réalité.

Lors de cette réunion, le Comité permanent du Comité a demandé aux agences compétentes de mettre en œuvre de toute urgence et strictement les recommandations et propositions dans le Rapport sur les résultats de la direction de la supervision du Comité chargé des affaires du Parti de l'Assemblée nationale, de diriger l'examen et de clarifier les responsabilités des collectifs et des individus concernés et rendre compte des résultats à la 25e réunion du Comité.

Le Vietnam représente près de 70 % de la production d’énergies solaire et éolienne de l’ASEAN

Le Vietnam est le moteur de la croissance des énergies renouvelables dans l’ASEAN, représentant 69 % de la production totale d’énergie solaire et éolienne en 2022.

leftcenterrightdel
Photo d'illustration/Vnexpress  

Ember, une organisation britannique (à but non lucratif et indépendante) de conseil en matière de climat et d'énergie, a déclaré dans son dernier rapport que la production totale d'énergies solaire et éolienne en Asie du Sud-Est a atteint plus de 50 en 2022 (contre 4,2 TWh en 2015).

En particulier, le Vietnam a été identifié comme le principal moteur de la croissance des énergies renouvelables dans la région ces dernières années, car il contribue à lui seul à 69 % de la production totale de ces énergies  dans la région en 2022.

Cette organisation estime que l'environnement politique favorable est la raison du boom de l'énergie solaire ces dernières années. En 2017, le Vietnam a introduit un tarif d'électricité subventionné (prix FIT, 6,67-10,87 cents par kWh). Ce plan a été considéré comme  efficace, rendant le marché plus attractif. Le gouvernement prévoit également des exonérations de location de terrains et des exonérations fiscales pour les équipements connexes, contribuant  à améliorer la compétitivité du renouvelable par rapport aux énergies traditionnelles.

De 2021 à 2022, ce tarif a été progressivement supprimé, entraînant un ralentissement global de la croissance du solaire de la région, selon Ember. Le taux de croissance du solaire et de l'éolien au sein de l’ASEAN n'était que de 15 % en 2022, contre une moyenne annuelle de 43 % depuis 2015.

Le Vietnam est une destination potentielle pour les entreprises allemandes

Le Vietnam est évalué comme une destination d'investissement potentielle pour les entreprises allemandes, selon les résultats d'une enquête menée par la Délégation allemande de l'industrie et du commerce au Vietnam (AHK Vietnam).

leftcenterrightdel
 Photo d'illustration: Congthuong 

Au cours des dix premiers mois de l'année, l'Allemagne comptait 26 projets d'investissement au Vietnam, totalisant près de 221,5 millions de dollars.

Les résultats de l'enquête AHK World Business Outlook - Fall 2023 montrent également que les entreprises allemandes ont tendance à s'intéresser à des projets d'investissement durables.

Concrètement, 42% des entreprises allemandes au Vietnam ont déclaré accorder la priorité à la diversification de la production et de la fabrication, ainsi qu'à une stratégie de diversification des produits. Environ 41% ont affirmé privilégier la vente et le marketing ; 35% les services et 31% la logistique.

En ce qui concerne les facteurs qui influencent les décisions d'investissement, 50% des entreprises interrogées ont estimé que le potentiel de croissance du marché vietnamien était un facteur clé.

En outre, la main-d'œuvre qualifiée constitue un facteur très important, qui aura également un impact sur leurs stratégies dans les temps à venir.

La Chine, toujours un débouché important pour les produits aquatiques vietnamiens

Les entreprises exportatrices de produits aquatiques du Vietnam ont déclaré que ce 4e trimestre, leurs activités de ventes avaient commencé à s'accélérer à nouveau, avec une part importante de commandes venues de Chine.

leftcenterrightdel
Transformation de céphalopodes pour l'exportation. Photo: Vneconomy 

Avec une valeur de 1,14 milliard de dollars de janvier à octobre, la Chine est devenue l’un des trois principaux importateurs de produits aquatiques du Vietnam, aux côtés des États-Unis et du Japon.

Selon l'Association vietnamienne des exportateurs et producteurs de produits aquatiques (Vasep), 2023 et les prochaines années présentent certains facteurs favorables, offrant des opportunités pour les entreprises vietnamiennes de pénétrer plus profondément ce marché.

Les données de l'Administration des Douanes chinoises montrent que les importations de produits aquatiques au cours des huit premiers mois de 2023 ont augmenté de 9,4% en glissement annuel après avoir atteint 12,8 milliards de dollars. Et le Vietnam est son 7e fournisseur.

Un journal britannique souligne le potentiel de développement de l'économie vietnamienne

Le Vietnam a été connu comme le nouveau «tigre asiatique», rappelant le développement rapide de pays et territoires comme la Corée du Sud, Taïwan (Chine), Hong Kong(Chine) et Singapour dans la seconde moitié du XXe siècle.

leftcenterrightdel
Photo d'illustration/Thoibaonganhang  

Selon un article publié début novembre sur moneyweek.com (spécialisé dans l'analyse des investissements britanniques), le Vietnam est actuellement considéré comme un "centre prospère" de la région d’Asie du Sud-Est avec un grand potentiel de développement et attire l'attention des investisseurs étrangers.

L'article souligne que le Vietnam «domine» dans le secteur des smartphones, en grande partie grâce à l'énorme investissement du groupe Samsung.

Le Vietnam envisage de passer d’une industrie textile et d’assemblage  à forte intensité de main-d’œuvre  à des secteurs très rentables tels que les semi-conducteurs. Cela soumet les investisseurs étrangers intéressés par le  Vietnam à une pression croissante pour diversifier leurs chaînes d’approvisionnement.

Ces dernières années, le Vietnam a été connu comme le nouveau «tigre asiatique», rappelant le développement rapide de pays et territoires comme la Corée du Sud, Taïwan (Chine), Hong Kong(Chine) et Singapour dans la seconde moitié du XXe siècle.

Les investisseurs vietnamiens espèrent certainement que le pays pourra suivre l'exemple des «tigres» précédents pour se hisser dans le groupe à revenu élevé, défini par la Banque mondiale comme les pays ayant un revenu national brut par habitant supérieur à 13.845 dollars./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation