Le port de Hai Phong. Photo: VNA

Le Vietnam est l'un des cinq pays avec les résultats les plus impressionnants en termes de capacité d'améliorer et de connecter le commerce international au cours des deux dernières décennies, selon un rapport spécial publié par la société allemande de transport express de colis DHL à l’occasion du 10e anniversaire de la publication du Global Connectivity Index.

Les quatre autres pays sont le Mexique, les Pays-Bas, la République de Sierra Leone et les Émirats arabes unis.

Selon ce rapport, les pays honorés ont adopté différentes approches pour accroître la connectivité, sur la base des opportunités internationales les mieux adaptées à leurs contextes nationaux.

Le rapport DHL Global Connectivity Index 2021 a été publié le 30 novembre par DHL et la Stern School of Business de l'université de New York. Dans sa 10e édition, le rapport annuel propose également une nouvelle analyse de l'impact de la pandémie sur la mondialisation, mesuré à travers les flux internationaux de commerce, de capitaux, d'informations et de personnes.

Les cinq domaines clés qui contribuent à améliorer l'indice de connectivité du pays: la paix et la sécurité, un environnement commercial national attrayant, l'ouverture aux flux internationaux, l'intégration régionale et le soutien social. Notamment, un environnement commercial national attrayant peut mieux promouvoir l'indice de connectivité mondiale que les politiques pro-mondialisation traditionnelles. 

Toujours selon le rapport, en raison de l'impact de la pandémie, la tendance des flux est différente, mais en général, les indicateurs qui avaient connu une légère baisse en 2020 ont de nouveau augmenté en 2021. Les défis posés par la crise sanitaire ont montré de nombreuses faiblesses dont il faudra remédier à l'avenir.

John Pearson, directeur général de DHL Express, a déclaré que de nombreuses personnes craignent que la crise mondiale affecte le processus de mondialisation. Après analyse, la société a déclaré que la pandémie n'avait pas provoqué l'effondrement de la mondialisation.

De plus, la forte percée des flux commerciaux mondiaux et la reprise économique actuelle ont créé de nombreuses opportunités de croissance en Asie-Pacifique.

L’accord du partenariat économique régional global (RCEP), qui  entrera en vigueur en janvier 2022, contribuera grandement à la connectivité mondiale, à la reprise économique et à la prospérité dans la région.

Contrairement aux prédictions précédentes selon lesquelles le commerce régional "occupera le trône" dans le contexte d'épidémie. Cependant, selon les experts, les données sur les flux de capitaux, d'informations et de personnes ne montrent également aucun signe d'un passage de la mondialisation à la régionalisation./.

CPV