Maison communale Dinh Bang - un chef-d'œuvre architectural de près de 300 ans à Kinh Bac

Samedi, 19/03/2022 12:30
La maison communale du village de Dinh Bang (Tu Son, Bac Ninh), vieille de 3 siècles, possède une ancienne maison sur pilotis unique, contenant la quintessence des valeurs les plus remarquables de l'art décoratif traditionnel en bois de la terre du Kinh Bac.

L’un des 3 meilleurs fournisseurs d'Apple injecte 306 millions d’USD supplémentaires à Bac Ninh

Mise en chantier de grands projets à Bac Ninh

Le secrétaire général du Parti formule ses vœux du Têt à Bac Ninh


Maison communale du village de Dinh Bang - un ancien chef-d'œuvre architectural du Kinh Bac.

La maison communale de Dinh Bang a été construite entre 1700 et 1736. La personne qui a eu l'idée originale de la construire était un mandarin de Dinh Bang nommé Nguyen Thac Luong. Lui et sa femme, Mme Nguyen Thi Nguyen, ainsi que des habitants locaux, ont contribué à la construction.

Comme de nombreuses maisons communales vietnamiennes construites à la fin du 17e - début du 18e siècle, celle de Dinh Bang a une architecture en harmonie avec la nature. Son toit est long et haut, avec les coins recourbés vers l'arrière et des tuiles épaisses et larges.

Le grand bâtiment a été construit sur une plate-forme élevée avec une terrasse en pierre verte, avec l'architecture d'une maison sur pilotis.

Võng, produits d'intérieur pour décorer l'espace de la salle de l'autel, en forme de "M".

Selon Nguyen Danh Ma, chef du conseil de gestion de la maison communale de Dinh Bang, "chaque sculpture est une œuvre unique. Plus vous le regardez, plus vous devenez fasciné. La sculpture "Bat Ma Quan Phi" montre le dynamisme, montrant la liberté et la sérénité de cette terre à travers les images et les postures des chevaux".

Toujours selon M. Ma, l'architecture de la maison communale de Dinh Bang comprend 28 types de sculptures.

Motifs de tête de dragon

Devant l'entrée de la maison communale se trouvent deux nghê - mascotte de la culture vietnamienne.

Le toit de la maison communale est sculpté de manière raffinée.

Dans la maison communale, les habitants vénèrent les 6 personnes qui ont fondé le village au 15ème siècle. Plus tard, lorsque le temple Ly Bat De a été détruit par les colonialistes français en 1948, les gens ont reçu les tablettes des huit rois de la dynastie des Ly pour en faire le culte à la maison communale de Dinh Bang.

La maison communale du village de Dinh Bang est un lieu de convergence culturelle et religieuse. Devant se tiennent trois dieux naturels : Cao Son Dai Vuong (Dieu de la Terre), Thuy Ba Dai Vuong (Dieu de l'Eau) et Bach Le Dai Vuong (dieu de la culture), vénérés par les agriculteurs qui les invoquent pour une météo favorable et de bonnes récoltes. Chaque année, au 12e mois lunaire, les gens organisent un festival pour prier pour une année de récolte abondante./.
CPV/Photo: VOV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation