Têt précoce dans les hautes terres de Son La

Mercredi, 04/01/2023 16:02
Quand le soleil printanier dissipe l'épais brouillard et réveille les bourgeons des pêchers forestiers… c'est le moment où les Mong des hautes terres de Son La accueillent avec jubilation le Têt précoce.
leftcenterrightdel
La famille de Hang A Anh, dans la commune Lang Cheu, district de Bac Yen (Son La), a préparé un gros cochon et du riz gluant parfumé pour fêter le Têt. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Le riz gluant parfumé est utilisé pour faire du xôi (riz gluant cuit à la vapeur) et du banh giay (gâteau de riz gluant pilé). Photo: VOV
leftcenterrightdel
 Photo: VOV
leftcenterrightdel
Afin de faire du banh giay, le xôi est versé dans un grand mortier en bois pendant qu'il est chaud. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Des garçons le martèlent avec un pilon jusqu'à ce qu'il soit très lisse et souple. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Faire du banh giay est l'une des beautés culturelles traditionnelles du Têt des Mong vivant dans les hautes terres de Bac Yen. Les Mong croient que le banh giay rond symbolise la lune et le soleil. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Les autorités locales offrent des cadeaux à des familles pauvres à l’occasion du Têt. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Après une interruption de 2 ans en raison du Covid-19, cette année, les foires des hautes terres de l'ethnie Mong à Bac Yen sont organisées à nouveau. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Venir sur les hautes terres pour célébrer tôt le Têt avec les Mong est une expérience jubilatoire. Photo: VOV
leftcenterrightdel
Le Têt précoce est une caractéristique culturelle de l'ethnie Mong, une occasion pour elle de se reposer et de se retrouver après une dure année de travaux champêtres. Photo: VOV
CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation