La porte-parole du ministère de Affaires étrangères Le Thi Thu Hang. Photo: CAND

Le Vietnam s'oppose toujours et n'accepte pas toutes les revendications en Mer Orientale qui sont incompatibles avec le droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), a déclaré la porte-parole du ministère de Affaires étrangères Le Thi Thu Hang, le 14 janvier.

Le Vietnam a affirmé à plusieurs reprises son point de vue cohérent et clair sur les différends en Mer Orientale, tant au niveau bilatéral que multilatéral, a-t-elle noté.

La porte-parole a fait ces remarques en répondant à la question des journalistes concernant la réaction du Vietnam au 150e rapport sur les limites des mers et sur les différends en Mer Orientale récemment publié par le Département d'État américain.

Le Vietnam reconnaît l'annonce par le Département d'État américain sur le 150e rapport, a déclaré Le Thi Thu Hang.

À cette occasion, le Vietnam a de nouveau demandé à tous pays concernés de respecter sa souveraineté, son droit souverain et sa juridiction en Mer Orientale, ainsi que les processus diplomatiques et juridiques, et d’apporter des contributions actives et substantielles au maintien de la paix et de la stabilité, et à la protection de la sécurité, de la sûreté et la liberté de navigation et d'aviation, l'intégrité de l’UNCLOS et l'ordre fondé sur des règles, a-t-elle déclaré./.

CPV/VNA