Photo d'illustration: VGP

Selon ce nouveau mécanisme, le COVAX pourra acheter à l’avance des vaccins à bons prix des fabricants sur la base de la demande des pays, grâce aux financements apportés par la Banque mondiale et d’autres banques multilatérales de développement.

Les pays en développement participants auront ainsi plus de visibilité sur les vaccins et les quantités disponibles ainsi que sur les délais de livraison, ce qui leur permettra de s’assurer plus tôt de la fourniture de doses et donc d’élaborer et mettre en œuvre des plans de vaccination plus efficaces.

«L’accès aux vaccins reste le principal obstacle à surmonter par les pays en développement pour protéger leurs citoyens contre la pandémie de COVID-19», déclare le président du groupe de la BM, David Malpass.

Selon lui, ce mécanisme assurerait la fourniture de doses et permettrait aux pays des plans de vaccination plus efficaces. Il assurera également la transparence sur les quantités disponibles, les prix et les délais de livraison.

Ce mécanisme assurerait la fourniture de doses et permettrait aux pays des plans de vaccination plus efficaces. Photo: moh.gov.vn


Au Vietnam, à ce jour, le Vietnam a reçu près de 12 millions de doses de vaccins anti-Covid-19, dont 8,6 millions d'AstraZeneca, 2 millions de Moderna, 194 200 de Pfizer...

En particulier, 7,4 millions de doses dans le cadre du mécanisme COVAX sont arrivées au Vietnam, dont 5 millions accordées par le gouvernement américain.

Dans le cadre du dispositif de partage des coûts pour 92 pays à revenu faible ou intermédiaire participant à l’AMC (système de garantie de marché), le COVAX prévoit de fournir jusqu’à 430 millions de doses supplémentaires entre fin 2021 et mi-2022, permettant de vacciner 250 millions de personnes.

Sur cette base, le Vietnam comme d’autres membres de l’AMC pourraient acheter les vaccins de leur choix et signer un contrat à cet effet.

CPV