Le Vietnam a un potentiel pour le tourisme médical

Mardi, 16/08/2022 13:35
Grâce aux coûts compétitifs et à ses beaux paysages, le Vietnam a attiré de nombreux visiteurs étrangers pour des raisons de tourisme médical.
leftcenterrightdel
Photo d'illustration/VGP 

Le tourisme médical est un type de tourisme qui combine le but d'un examen médical et d'un traitement sous forme de chirurgie et non chirurgical (examen et traitement, esthétique). Cette forme est différente du tourisme de santé (tourisme de bien-être), qui est plus axé sur la détente pour prendre soin de son corps et de son esprit.

En Asie, le tourisme médical est en plein essor. Certains pays comme la Thaïlande, la Corée du Sud, l'Inde, la Malaisie... sont des destinations de tourisme médical d'un grand nombre de touristes en provenance des États-Unis et des pays européens. Avant l'épidémie, la Thaïlande accueillait plus de 3 millions de visiteurs médicaux par an, générant plus de 700 millions d’USD de revenus (en 2019). Pendant ce temps, l'Inde a atteint la barre des 3 milliards d’USD de revenus du tourisme médical depuis 2015.

Les clients du tourisme médical dans les pays asiatiques ont des besoins majeurs notamment en esthétique, soins dentaires, orthopédie… Selon Market Data Forecast, la taille du marché du tourisme médical en Asie-Pacifique atteindra une valeur de 9,53 milliards d’USD en 2022 et 26,20 milliards en 2027.

Bien qu'il ne soit pas encore devenu un point lumineux sur la carte du tourisme médical, le Vietnam reste un pays touristique attractif avec près de 16 millions d'arrivées internationales en 2018 et 18 millions en 2019. Après deux ans d'épidémie, au premier semestre de cette année, les  touristes étrangers ont atteint le chiffre de 602.000, soit une augmentation de 582,2 % par rapport à la même période de 2021.

Selon The Asean Post, rien qu'en 2018, 80.000 étrangers sont venus au Vietnam pour rechercher des services médicaux et des traitements, générant plus d'un milliard d’USD de revenus. Cela montre les potentialités du tourisme médical au Vietnam.

La compétitivité des coûts est l'une des raisons pour lesquelles le Vietnam intéresse les touristes médicaux. Dans le seul domaine de la dentisterie, le magazine australien International Living a élu le Vietnam comme l'un des trois premiers pays d'Asie du Sud-Est préférés par les habitants de ce pays, avec un coût d'un tiers seulement. Plus précisément, la pose d'un pont de porcelaine en Australie coûte environ 4.500 AUD alors qu'au Vietnam, ce prix varie de 500 à 800 AUD.

En outre, le temps est également un facteur qui aide le tourisme médical dans les pays d'Asie du Sud-Est, y compris le Vietnam, à dominer. Alors qu'aux États-Unis, en Australie ou dans les pays européens, il faut 2 à 3 mois pour fabriquer des dents en porcelaine, en Thaïlande ou au Vietnam, ce service sera réalisé en seulement 2 semaines.

Les services choisis par les touristes sont principalement la médecine traditionnelle, la dentisterie et la cosmétologie. Selon les experts,  le  Vietnam devra diversifier ses services pour attirer les clients./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation