Le Vietnam bénéficiera de la loi CHIPS, selon un responsable américain

Jeudi, 01/02/2024 15:29
Le Vietnam est l'un des principaux pays pouvant bénéficier du CHIPS and Science Act des États-Unis, avec des fonds importants à allouer, a rapporté Nikkei Asia citant José Fernandez, sous-Secrétaire d'État américain en charge de la croissance économique, de l'énergie et de l'environnement.

Le No 1 mondial de la fabrication de puces électroniques souhaite s'implanter au Vietnam

Conception de circuits intégrés: Les ingénieurs vietnamiens affirment leur talent et leurs compétences

Le Vietnam a l'ambition de devenir un centre de production de puces semi-conductrices

leftcenterrightdel
Photo d'illustration/Vnexpress 

Nikkei Asia a cité le 29 janvier une source proche affirmant que les États-Unis allaient investir  dans la fabrication de semi-conducteurs au Vietnam afin de renforcer la chaîne d’approvisionnement mondiale.
 
Jose Fernandez, qui s'est rendu au Vietnam la semaine dernière dans le cadre de sa tournée en Asie, a déclaré que les États-Unis ciblaient sept pays dans le cadre de leur loi CHIPS and Science, qui comprend 500 millions de dollars pour améliorer la formation sur les semi-conducteurs, la cybersécurité et le climat des affaires à l'échelle mondiale.
 
"Nous avons passé en revue une liste de pays qui, selon nous, avaient le potentiel de bénéficier de notre soutien, et le Vietnam a été l'un des premiers  auxquels nous avons pensé", a-t-il déclaré à Nikkei dans une interview.
 
Il a déclaré que le Vietnam devrait également agir avant qu'il ne soit trop tard pour attirer des investissements dans des industries vitales, comme l'énergie propre et les minéraux, qui peuvent être utilisés pour les véhicules électriques et les batteries.
 
Les États-Unis alloueront les fonds au titre de la loi CHIPS en février sur la base des recommandations de l'Organisation de coopération et de développement économiques. L'étude consiste notamment à demander aux entreprises ce dont le Vietnam a besoin pour développer l'industrie des semi-conducteurs, comme la formation, a déclaré M. Fernandez.
 
Parallèlement, Reuters a cité les propos de M. Fernandez selon lequel 15 entreprises américaines, dont des sociétés de semi-conducteurs, avaient exprimé leur intérêt à investir 8 milliards de dollars dans les infrastructures d'énergie propre du Vietnam. Les États-Unis coopéreront et soutiendront le pays dans la réalisation des objectifs de son industrie des semi-conducteurs, notamment en formant 50 000 ingénieurs.
 
Le voyage d’affaires de Fernandez au Vietnam faisait partie du plan américain visant à concrétiser l’accord conclu en septembre 2023 lorsque les deux pays ont officiellement élevé leurs relations au rang d'un partenariat stratégique global lors de la visite du président Joe Biden à Hanoï./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation