De janvier à septembre, près de 32,7 millions de tonnes de ciment et clinker ont été exportées. Photo: baodautu

Chine, Philippines et Bangladesh sont demeurés les plus grands importateurs.

Avec cette bonne dynamique, il est prévu que les exportations sur l’ensemble de cette année dépassent le seuil des 40 millions de tonnes, établissant ainsi déjà un nouveau record pour cette année.

2018, 2019 et 2020 furent trois années consécutives où ciment et clinker furent dans la liste des produits ayant connu une valeur à l’export de plus d’un milliard de dollars. Le volume de ciment exporté n’a cessé d’augmenter, passant de 32 millions de tonnes en 2018 à 34 millions en 2019, et un record de 38 millions de dollars en 2020.

Ces 3 premiers trimestres, 16 millions de tonnes ont été expédiées en Chine, pour 500 millions de dollars.

Selon les experts, exporter le ciment et clinker vers le marché chinois présente de nombreuses opportunités au cours des derniers mois de l'année, car la Chine fait face à une grave pénurie d'électricité,  l’obligeant à réduire la production dans certaines industries consommatrices d'énergie comme l'acier et le ciment.

Dans son récent rapport, la société de valeurs mobilières VNDirect, a déclaré que la pénurie temporaire d'approvisionnement en acier et en ciment en Chine ouvrait des opportunités d'exportation pour les entreprises vietnamiennes. «La production d'acier et de ciment de la Chine en août a diminué respectivement de 12,2% et 4,3% par rapport à la même période de l’année passée. L'offre a chuté si rapidement que cette industrie chinoise est tombée dans un déséquilibre temporaire entre l'offre et la demande», indique le rapport de VnDirect.

CPV