La 8e conférence du Présidium du CC du FPV discute du travail lié au personnel

 Les délégués participent à la 8e conférence du présidium du FPV du 8e mandat. Photo: VNA

 
Le Comité central (CC) du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) a tenu le 12 avril la 8e conférence du Présidium du FPV du 8e mandat pour discuter des questions de personnel.

Dans son discours d’ouverture, le vice-président permanent de l’Assemblée nationale et président du CC du FPV Tran Thanh Man a affirmé que la Commission d'organisation du CC du Parti annoncerait l'avis du Bureau politique sur le personnel présenté au poste de président du CC du FPV.

Le Comité permanent du CC du FPV présentera un rapport pour demander des avis sur le complément et le changement du personnel participant au Présidium, au Comité permanent du CC du FPV du 9e mandat, a-t-il dit.

Lors de la conférence, 100% des délégués ont approuvé la présentation de Do Van Chien, secrétaire du Comité central, secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti du FPV, au Comité, au Présidium et au poste de  président du CC du FPV du 9e mandat (2019-2024) lors de la 4e conférence consultative du CC du FPV.

Ils ont convenu de désigner 8 membres supplémentaires au CC du FPV et deux autres au Présidium du CC du FPV du 9e mandat (2019-2024).

Les conférenciers ont approuvé le rapport et la résolution sur le complément et le changement du personnel qui participera au CC, au Présidium et au Comité permanent du CC du FPV du 9e mandat,  qui seront soumis à la 4e Conférence du CC du FPV. 

Forbes: la demande de logements au Vietnam augmente

Photo d'illustration/Vnexpress

 

Selon Forbes, la demande dépassant l'offre est l'une des raisons pour lesquelles les prix de l'immobilier dans certaines grandes villes du Vietnam maintiennent l'élan.

"Hausse des loyers des bureaux en 2020? Croissance  du PIB en période de crise sanitaire mondiale? Cela semble impensable, à moins de vivre au Vietnam", a déclaré Philip Heller, opérateur de la société d'investissement basée sur New York Duo Holdings, sur Forbes, en discutant de la situation immobilière dans le pays.

Cet expert a souligné que le Vietnam a surpassé en 2020 tous ses concurrents régionaux en termes d'économie avec une croissance du PIB de 2,9%. Le marché immobilier vietnamien s'est fortement développé ces dernières années, la croissance économique a conduit à une augmentation des prix de l'immobilier. Lorsque les usines ouvrent et que les projets de construction reviennent, le marché immobilier vietnamien continue de prospérer.

Selon Forbes, la «star» du marché immobilier vietnamien est l'immobilier industriel, qui a profité du boom de la production. Ces dernières années, des entreprises comme Nike, Adidas et Samsung ont quitté la Chine pour le Vietnam en raison du coût croissant de la production chinoise et de la guerre commerciale avec les États-Unis. En conséquence, le chiffre d'affaires total des exportations du Vietnam vers les États-Unis a augmenté de 435% de 2010 à 2020. Le marché a également répondu à l'augmentation de la demande de production, lorsque le taux de location des parcs industriels à Hô Chi Minh-Ville a augmenté de 9% en 2019, puis de 10,6% l’année suivante, selon Cushman & Wakefield.

Pour le segment du logement, le pays a également un taux de croissance que Forbes qualifie de "sans précédent ces dernières années". La demande  en appartements a dépassé l'offre avec de nombreux nouveaux projets  vendus juste après l'ouverture. Selon Cushman & Wakefield, les prix des appartements à Hô Chi Minh-Ville  ont bondi de 90% de 2017 à 2020.

Comme le reste du monde, l'année 2020 a dévasté le marché hôtelier vietnamien, le taux d'occupation fluctuant autour de 20 à 30%. Mais selon Forbes, les perspectives de l'immobilier de villégiature sont toujours bonnes, car le secteur du tourisme au Vietnam était en plein essor avant la pandémie. Le nombre de visiteurs internationaux est passé de 3,8 millions en 2009 à plus de 18 millions en 2019. Le Vietnam est devenu  une destination prisée des étrangers.

Croissance exceptionnelle des fonds d’investissement dans les ZI et ZE à Hô Chi Minh-Ville

Croissance exceptionnelle des fonds d’investissement dans les ZI et ZE à Hô Chi Minh-Ville


Au 1er trimestre, plus de 224,6 millions de dollars de capitaux d’investissement ont été injectés dans les zones industrielles et franches de Hô Chi Minh-Ville, soit 40,8% du plan annuel et un bond de 66,3% en glissement annuel.

Selon Hua Quoc Hung, chef du Comité de gestion des zones industrielles (ZI) et zones franches (ZF) de Hô Chi Minh-Ville (Hepza), ce 1er trimestre, 3 projets d'investissement étranger (IDE) représentant un capital total de plus de 122 millions de dollars ont obtenu une licence d'investissement, soit 5,48 millions de dollars de plus qu'à la même période de l'an dernier. En outre,  un projet a relevé son capital initial d’un million de dollars et un autre l'a abaissé de 4 millions de dollars.

Pendant cette même période, la Hepza a attiré près de 2.440 milliards de dongs d'investissements domestiques - équivalant 105,4 millions de dollars -, en hausse de 52,66% en variation annuelle.

La Hepza vise 550 millions de dollars d’investissement en 2021, en se focalisant sur les industries principales comme  textile, cuir et chaussure, l’automatisation, l’application de l’intelligence artificielle, les technologies de l’information et l’industrie auxiliaire.

En 2020, les ZF et ZI municipales avaient drainé plus de 760 millions de dollars, +17% en glissement annuel.


CPV