Le Vietnam promeut la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat

 Photo d'illustration

 

Le projet d’appui à la mise en œuvre de l’Accord de Paris au Vietnam (VN-SIPA) a soutenu certains contenus importants de la réalisation des contributions déterminées au niveau national (CDN), a déclaré le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Le Cong Thanh.

Le projet attire une grande attention des partenaires de développement internationaux car il fournit des informations sur le changement climatique au Vietnam, a-t-il souligné lors de la 2e réunion du Comité de pilotage du VN-SIPA, tenue mercredi 14 avril à Hanoï.

Le succès de la mise en œuvre du projet aidera le Vietnam à réaliser ses Contributions déterminées au niveau national (CDN) conformément à l’Accord de Paris sur le climat, a-t-il précisé.

En vue d’accélérer la mise en œuvre du projet, le vice-ministre a proposé aux participants de la réunion d’avancer des mesures et d’approuver le Plan d’action 2021 du projet.

Le projet d’appui à la mise en œuvre de l’Accord de Paris au Vietnam (VN-SIPA) est réalisé entre 2019 et 2023 avec un budget total de 10,3 millions d’euros. Il bénéficie d’une aide non remboursable du gouvernement allemand. Sa réalisation a été approuvée en avril 2019 par le Premier ministre.

Le projet implique, entre autres, l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) ; les ministères vietnamiens des Ressources naturelles et de l’Environnement, des Transports et des Communications, de la Construction, de l’Agriculture et du Développement rural, du Plan et de l’Investissement ; les Comités populaires des provinces de Quang Binh et Hà Tinh (Centre).

Le projet comprend cinq volets qui soutiennent le développement d’un cadre institutionnel pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat, l’intégration des CDN dans les stratégies des ministères, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que la coordination des projets dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI).

L’ambassadeur adjoint d’Allemagne au Vietnam, Weert Börner, a déclaré que le Vietnam était l'un des premiers pays à soumettre et à mettre à jour ses CDN. Selon lui, le projet VN-SIPA aide le gouvernement vietnamien à établir des conditions générales nécessaires à la mise en œuvre des CDN conformément à l’Accord de Paris. 

L’économie vietnamienne continuera de croître solidement, selon un média malaisien

 Un coin de Ho Chi Minh-Ville, mégapole économique du Vietnam. Photo: VNA

 
La page web Theinsnews.com de la Malaisie a publié un article affirmant que l’économie vietnamienne continuera de croître solidement avec ses nouveaux dirigeants malgré l’impact de la pandémie. 

Selon l’article, la croissance du Vietnam a été largement attribuée à la gestion efficace de la pandémie avec des mesures efficaces visant à limiter l’impact économique et sanitaire de la crise sanitaire sur le pays.

Le pays a également massivement investi dans un système de santé  large et robuste, les dépenses de santé publique par habitant augmentant en moyenne de 9% par an entre 2000 et 2016. Ces investissements ont profité à sa population avant même le COVID-19, avec l’amélioration rapide des indicateurs de santé, a écrit l’article.

La gestion efficace du COVID-19 a permis au pays de dépasser tous ses homologues régionaux, avec une croissance de 2,9% l'an dernier, selon les estimations du gouvernement publiées fin décembre, dépassant même la Chine qui a affiché une croissance de 2,3% au cours de la même période selon le Fonds monétaire international (FMI).

La présidence vietnamienne de l’ASEAN a été unanimement  considérée comme un succès, car le pays a présenté un plan bien coordonné et cohérent pour diriger le bloc dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Le Vietnam peut également compter sur son succès dans la gestion des problèmes complexes affectant les pays de l'Association des nations du Sud-Est (ASEAN) pendant sa présidence du bloc en 2020, ayant réussi à surmonter une variété de défis économiques, sanitaires et territoriaux malgré des difficultés sans précédent. Le Vietnam a lancé des initiatives majeures, notamment la coopération dans la criminalité transnationale, la sécurité régionale et la coordination entre organismes d'application de la loi de l'ASEAN.

L’article a également abordé la transition de l'appareil d'Etat du Vietnam lors de la 11e session de l'Assemblée nationale de la 14e législature, se déclarant convaincu que les nouveaux dirigeants vietnamiens apporteraient de nouvelles avancées au pays sur son chemin pour devenir un ''nouveau Tigre'' asiatique.

Face à une situation difficile dans plusieurs pays de la région en raison de l'instabilité politique, économique et sociale, le Vietnam se distingue comme une destination calme dans une tempête avec un gouvernement fort  qui a réussi à protéger la santé et les moyens de subsistance de son peuple.

Hai Phong: Ouverture d'un bureau OSSO pour soutenir les femmes migrantes rapatriées

 Ouverture d'un bureau OSSO pour soutenir les femmes migrantes rapatriées à Hai Phong. Photo: VNA

 
Le 13 avril, le Comité central de l'Union des femmes du Vietnam, en collaboration avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Union des femmes de la ville de Hai Phong, a organisé la cérémonie d'ouverture du bureau « One Stop Service Office » (OSSO) pour soutenir les femmes migrantes rapatriées à Hai Phong.

Il s'agit d'une activité dans le cadre du projet «Renforcer la capacité du Vietnam pour soutenir la réintégration durable des femmes migrantes de retour dans leur famille», financé par l'Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA).

Selon la vice-présidente de l'Union des femmes du Vietnam, Bui Thi Hoa, chaque année, environ 500.000 travailleurs vietnamiens partent à l'étranger, dont 30% de femmes et des dizaines de milliers de citoyens vietnamiens (90% de femmes) épousent des étrangers.

En plus  des contributions apportées par la migration, de nombreuses femmes, après leur retour au pays, rencontrent de nombreuses difficultés pour trouver un emploi, mener à bien les procédures judiciaires et problèmes liés aux enfants, à la réintégration au sein de la communauté Leurs besoins en conseils psychologiques, professionnels, juridiques et parentaux sont très importants.

La création d'un bureau OSSO à Hai Phong est d'une importance stratégique, Hai Phong étant l'une des provinces comptant de nombreuses femmes migrantes. L'Union des femmes du Vietnam de la ville a mené des activités concrètes pour soutenir les femmes qui épousent des étrangers.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le directeur de l'Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA), Cho Han Deog, a exprimé sa conviction que le bureau OSSO à Hai Phong apporterait un soutien efficace aux femmes et à leurs familles en termes d’intégration et de stabilisation de leur vie.

Le bureau OSSO à Hai Phong est l'un des cinq établis à Hanoi, Can Tho, Hai Duong, Hau Giang et Hai Phong, depuis janvier 2021, dans le but de fournir gratuitement aux femmes migrantes et à leurs familles des conseils et  soutiens sur des questions liées au droit, à la psychologie, à l'éducation et à la formation, à l'emploi, aux prêts, à la santé et à la prévention de la violence et aussi d’établir des liens entre  agences et organisations dans le pays et à l'étranger.


CPV