Près de 1.000 artistes au programme artistique célébrant le 13e Congrès national du Parti
Un programme artistique baptisé "Aspiration - Brillance" rassemblera près de 1.000 artistes le 2 février au stade national de My Dinh (à Hanoi).

 Organisé conjointement par la Commission centrale de Propagande et d'Éducation, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, le Comité populaire municipal de Hanoi, et la Télévision du Vietnam, ce programme célébrera le 13e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV).

Il comprendra trois parties que sont «Sous le drapeau glorieux du PCV», «Fleurs pour le Parti», et «De nouvelles routes immenses», avec des spectacles méticuleusement construits, louant le Parti, le Président Hô Chi Minh et le patriotisme.

Un spectacle de danse de tambours intitulé «Le dragon sacré s’envole», réunissant 400 artistes, ouvrira le programme. 

La Pologne augmente ses importations de café vietnamien

En 9 mois, la Pologne a augmenté ses importations de café en provenance du Vietnam avec une hausse de 30,6% en volume et de 27,1% en valeur en un an, atteignant 11,1 mille tonnes et 18,42 millions de dollars.
 


Photo d'illustration/Congthuong

Au cours des 9 premiers mois de 2020, la Pologne a augmenté ses importations de café en provenance de la plupart des marchés, excepté l'Allemagne et l'Ouganda.

En 9 mois, la Pologne a augmenté ses importations de café en provenance du Vietnam avec une hausse de 30,6% en volume et de 27,1% en valeur en un an, atteignant 11,1 mille tonnes et 18,42 millions de dollars, selon les données du Centre du commerce international (ITC) citées par le Département d’import-export (ministère de l'Industrie et du Commerce).

La part de marché du café du Vietnam dans les importations totales de la Pologne a représenté de 8,13% au cours des neuf premiers mois de 2020, contre 6,4% au cours des neuf premiers mois de 2019.

Toujours selon le Département d’import-export, début janvier 2021, le prix du café sur le marché intérieur a baissé. Le 8 janvier 2021, les prix du café ont baissé de 700 à 800 dongs / kg par rapport au 31 décembre 2020. La plus faible baisse est de 2,1% dans le district de Dak Ha, province de Kon Tum, à 31.900 dongs / kg; la réduction la plus élevée est de 2,5%, passant à 31.500 – 31.800 dongs / kg./.

Le Vietnam face à des "opportunités rares", son PIB pourrait croître de 6,9% cette année

L'Institut économique du Vietnam prévoit que la croissance du PIB en 2021 pourrait atteindre 6,9% dans le scénario le plus élevé.
 


Le Vietnam est l'une des rares économies à la croissance pendant la pandémie. Photo: Baodautu

Commentant que le Vietnam est face à une rare opportunité de combler ses écarts avec les autres pays de la région, l'Institut économique du Vietnam prévoit que la croissance du PIB en 2021 pourrait atteindre 6,9% dans le scénario le plus élevé.

Cependant, il faut noter que la transformation numérique pourrait ralentir, l'épidémie étant sous contrôle, et de nouveaux facteurs compliquent la mise en œuvre des politiques de relance...

L'Institut économique du Vietnam (Académie des sciences sociales du Vietnam) a annoncé le 19 janvier le "Rapport économique du Vietnam 2020: promouvoir une croissance économique basée sur l'innovation".

Selon le rapport, l'impact du COVID-19 sur l'économie vietnamienne est plus lourd que   la crise financière et monétaire asiatique de 1997 et la crise financière mondiale de 2008. Ces deux chocs ont entraîné le taux de croissance le plus bas de 4,77% en 1999 et de 5,4% en 2009,  toujours supérieur à celui de 2020 (2,91%). Cependant, le choc du COVID-19 pourrait être temporaire et ne durera pas aussi longtemps que les chocs financiers de 1997 et 2008.

Fin 2020, le Vietnam a atteint son "double objectif" de reprise et de développement socio-économiques et de prévention et de contrôle  de l'épidémie. Le taux de croissance économique pour l'ensemble de 2020 atteindra 2,91%, le plus bas depuis le début du Doi Moi en 1986. Mais le taux de croissance s'est redressé de manière impressionnante après avoir baissé au deuxième trimestre 2020 et a atteint un niveau élevé par rapport à celui de nombreux pays dans le monde et dans la région.

Selon l'Institut économique du Vietnam, de nombreuses industries ont été affectées négativement par l'épidémie mais certaines en bénéficient également. C'est très différent de la situation lors des crises financières lorsque la plupart des industries étaient  touchées ou que peu d'industries en bénéficiaient.

"En général, le COVID-19 pose de nombreux défis à notre économie, mais crée en même temps une excellente occasion de promouvoir l'économie de la transformation numérique. La tendance à la transformation numérique de l'économie a commencé ces dernières années (dont la publication de la résolution 52-NQ/TW du Politburo sur un certain nombre de politiques pour participer activement à la quatrième révolution industrielle), mais le COVID-19 semble accélérer ce processus", indique le rapport.

Selon le directeur adjoint de l'Institut Le Xuan Sang, l'année dernière, l'entreprise développant la technologie d’edtech a connu une croissance sans précédent. D'autres industries numériques importantes sont également passées de 18% (médias en ligne) à 46% (e-commerce) de croissance. Le COVID-19 a également encouragé la prise de conscience sur la transformation numérique du secteur bancaire 3 à 5 ans plus tôt,  créant un "saut" dans les activités de paiements sans numéraire…

Cette année, le rapport indique que, bien que l'épidémie de COVID-19 dans le monde continue d'être imprévisible, les signes positifs deviennent progressivement évidents. L'économie mondiale va progressivement "se réchauffer", entraînant le redressement des investissements et des activités commerciales de  l’économie nationale.

Selon le modèle de prévision de l'Institut économique du Vietnam, la croissance du PIB du Vietnam en 2021 devrait atteindre 5,49% (scénario de base), 6,9% (scénario haut) et 3,48% (scénario bas). La capacité de réaliser chaque scénario dans la pratique dépend de la situation économique mondiale et de la capacité accrue d'absorber les investissements directs étrangers (IDE).

Le rapport note que les prévisions des organisations internationales et les objectifs de croissance fixés par le gouvernement vietnamien ne seront atteints que dans le scénario haut, qui table sur une économie mondiale en forte croissance, une stabilité des prix du pétrole soutenant la croissance et l'économie nationale améliorant sa capacité à absorber les IDE./.