Le Vietnam enregistre un excédent commercial de près de 3 milliards de dollars

Du 1er janvier au 15 février, le Vietnam affiche un excédent commercial de près de 2,76 milliards de dollars. Le commerce extérieur du pays est de 74 milliards de dollars, dont 38,46 milliards d’exportations.

Le textile maintient un chiffre d'affaires à l'exportation impressionnant. Photo: VOV


Selon le Département général des douanes, la première quinzaine de février, les exportations nationales sont estimées à 9,94 milliards de dollars, en légère hausse de 2,5% en glissement annuel. Durant cette période, le pays comptait 4 groupes de marchandises exportées affichant un chiffre d'affaires de plus d’un milliard de dollars: téléphones et accessoires; ordinateurs, produits électroniques et composants; machines-outils, équipements et pièces de rechange et  textile-habillement.

La première quinzaine de février, le chiffre d'affaires des importations a diminué par rapport à la même période l'an dernier. Plus précisément, du 1er  au 15 février, les importations du pays ont atteint 9,24 milliards de dollars, en baisse d'environ 500 millions de dollars. Deux groupes de marchandises importées dépassent le milliard de dollars: ordinateurs, produits électroniques et composants; machines-outils, équipements, et pièces de rechange

Du 1er janvier au 15 février, le chiffre d'affaires à l'exportation du pays a atteint 38,46 milliards de dollars, + 36,9% en un an, soit une augmentation de plus de 10 milliards de dollars.

Dans le même temps, la valeur totale d’importations a augmenté de plus de 7 milliards de dollars en glissement annuel pour atteindre 35,7 milliards de dollars.

Le Vietnam demeure une destination d'investissement de choix

Les investisseurs étrangers apprécient toujours les opportunités offertes par le Vietnam en dépit de la crise sanitaire du Covid-19 qui affecte le monde entier, dont le "pays en forme de S".

Photo d’illustration/tapchicongthuong


Selon Greg Ohan, directeur et co-fondateur de la société immobilière The Sentry, bien que la pandémie affecte le monde entier, et le Vietnam n’y échappe pas, "je pense toujours que le Vietnam est l'une des destinations qui intéresse le plus les investisseurs immobiliers étrangers.

La forte croissance de l’e-commerce a stimulé le développement du secteur logistique et de l'immobilier industriel. Alors que les coûts de production montent en flèche dans la région, de nombreux fabricants délocalisent leurs installations au Vietnam et la demande de location d'usines dans la zone industrielle augmente également .

Je ressens de grandes opportunités de croissance dans le secteur de l'immobilier, des bureaux à louer et du logement pour le personnel des entreprises d’IDE", a-t-il souligné.

"J'espère que le Vietnam continuera à contrôler la pandémie aussi efficacement qu'il l'a fait l'année dernière. D'un point de vue commercial, avec la maîtrise du Covid-19 et la fourniture précoce de vaccins à la population, le Vietnam continuera sur sa lancée de croissance économique", a déclaré quant à lui David Jackson, directeur général de Colliers International Vietnam.

"En plus d'offrir de nombreuses incitations aux entreprises étrangères, le Vietnam doit également avoir des politiques plus solides et plus appropriées pour soutenir les entreprises nationales. Cela les aidera à accroître leur compétitivité, contribuant à aider le Vietnam à améliorer progressivement sa position dans la chaîne d'approvisionnement mondiale".

Selon Matthew Powell, directeur de Savills Hanoï, "le Vietnam est une étoile montante. L'économie devrait croître rapidement, avec un taux d'urbanisation et une amélioration des infrastructures en hausse constante. Bien que les défis se multiplient et nécessitent des améliorations dans de nombreux domaines, les investisseurs étrangers comme nous ont une vision très positive de la croissance au Vietnam, non seulement sur le marché immobilier, mais aussi dans l'économie en général".

"Nous nous attendons vraiment à ce que les affaires en 2021 soient meilleures que celles de l'année dernière. Nous espérons qu’une fois que le Covid-19 éradiqué, les activités touristiques internationales reprendront. La demande immobilière au Vietnam de la part des investisseurs étrangers est très forte. De nombreux investisseurs envisagent même de  suivre la procédure de quarantaine au Vietnam pour retourner  y travailler", a conclu Matthew Powell.

COVID-19: 11 groupes de personnes prioritaires pour la vaccination au Vietnam

Le ministère de la Santé vient d'élaborer un plan pour recevoir, conserver, distribuer et utiliser le vaccin anti-COVID-19 du programme COVAX lancé par l'OMS, pour la période 2021-2022, cité par le VNA.

Vaccin anti-COVID-19 AstraZeneca / Oxford. Photo: PAP 


Onze groupes de personnes seront prioritaires: Personnel médical ; Personnes impliquées dans la prévention et le contrôle de l'épidémie (Comités de direction du combat contre le coronavirus à tous niveaux, personnel des zones de mise en quarantaine, reporters...) ; Personnel diplomatique, douaniers, agents d'immigration ; Forces d'armée ; Forces de police ; Professeurs et enseignants ; Personnes âgées de plus de 65 ans ; Travailleurs des services essentiels: aviation, transports,  tourisme, approvisionnement en eau et en électricité… ; Personnes atteintes de maladies chroniques ; Personnes souhaitant travailler ou étudier à l'étranger ; Personnes des zones épidémiques selon les indications épidémiologiques.

Le Vietnam recevra 4.886.600 doses de vaccin du programme COVAX aux premier et deuxième trimestres. Au premier trimestre, il en obtiendra 1,2 million de doses permettant de vacciner 600.000 agents de santé et personnes impliquées dans la prévention et la lutte contre l'épidémie. Au 2e trimestre, COVAX fournira environ 3,6 millions de doses au Vietnam.

Selon le ministre de la Santé Nguyen Thanh Long, le Vietnam nécessitera 150 millions de doses de vaccin en 2021 pour vacciner toute sa population. Le ministère de la Santé a négocié avec le programme COVAX pour sécuriser 30 millions de doses en 2021, la majorité pour le second semestre de l'année. En outre, la société AstraZeneca s'est engagée à fournir 30 millions de doses de vaccin au Vietnam.

Parallèlement, le ministère de la Santé s'efforce de négocier avec d’autres compagnies et unités de production de vaccins dans le monde afin d'en acheter plus.

Le Vietnam compte actuellement quatre producteurs de vaccins, dont deux sont en train de mener des essais cliniques. On s'attend à ce que d'ici le deuxième trimestre 2022, un vaccin anti-COVID "fabriqué au Vietnam" puisse être mis sur le marché national./.

CPV