2 mois: près de 5,5 milliards d’USD d'investissements étrangers au Vietnam

L’attrait des investissements étrangers continue de produire des résultats positifs, avec 5,46 milliards d’USD de capital enregistré et 2,5 milliards de capital réalisé lors des 2 premiers mois de l'année.

Photo: Baodautu


Selon des données du Département des investissements étrangers, du 1er janvier au 20 février 2021, le total du capital nouvellement enregistré, des investissements additionnels, des apports en capital social et des achats d’actions des investisseurs étrangers a cumulé 5,46 milliards d’USD, soit 84,4% du total à la même période 2020.

126 nouveaux projets ont obtenu des certificats d'enregistrement d'investissement, soit une baisse de 74,8% en un an, avec un montant total de 3,31 milliards d’USD (-34%). 115 projets  ont demandé un relèvement de capital initial (-24%), de 1,61 milliard d’USD au total (2,5 fois plus qu’à la même période 2020).

En outre, on compte 445 projets à travers des apports en capital social et des achats d’actions (-71,9%), pour un montant de 543,1 millions d’USD (-34%).

Ainsi, après les deux premiers mois de l'année, les investissements étrangers au Vietnam ont continué à enregistrer des résultats positifs.

De plus, le capital réalisé des projets d'IDE est estimé à 2,5 milliards d’USD (+2%).

En 2 mois, 17 secteurs ont été la cible d’investisseurs étrangers. L’industrie manufacturière est en tête avec plus de 3 milliards d’USD. Viennent ensuite la production et la distribution d'électricité (1,44 milliard), l’immobilier (485 millions) et les sciences et technologies (153 millions).

Parmi les 46 pays et territoires investissant au Vietnam durant cette période, le Japon se classe premier avec un  total de 1,64 milliard d’USD. Singapour et la Corée du Sud sont deuxième et troisième avec respectivement 1,07 et 1,05 milliard.

 Les investissements étrangers durant ces deux mois ont été versés dans 43 provinces et villes du pays,  en tête Can Tho, Hai Phong et Bac Giang avec respectivement 1,31 milliard, 918 millions et 573 millions d’USD.

Le Vietnam en tête de l'indice de logistique des marchés émergents

Le Vietnam grimpe de 3 places par rapport à 2020, se classant 8e parmi les 10 premiers pays de la liste 2021 de l'indice de la logistique des marchés émergents.

Photo: Congthuong


Le rapport sur la logistique des marchés émergents 2021 publié par le premier fournisseur de services logistiques au monde, Agility, montre que le Vietnam a grimpé de 3 places par rapport à 2020, se classant 8e dans le top 10.

Selon Agility, le Vietnam est l'un des pays les plus performants au monde dans la lutte contre le Covid-19.

Ces dernières années, la capacité de production et le niveau de haute technologie du Vietnam ont considérablement progressé, contribuant à attirer les investissements pour améliorer la chaîne de valeur. 

"Le Vietnam présente de nombreux avantages en termes de coût et de commodité dans le réseau d'approvisionnement. En conséquence, le Vietnam est entré dans le Top 10 de l'Indice cette année et continuera à montrer sa force pendant de nombreuses années à venir", souligne le rapport.

Selon le plan d'action pour améliorer la compétitivité et développer les services logistiques du Vietnam jusqu'en 2025, d’ici 2025, la contribution des services logistiques au PIB national atteindrait 5-6% ; le taux de croissance des services logistiques, 15% -20% ; le taux d'externalisation des services logistiques, 50% -60% ; les coûts logistiques baisseraient à 16% -20% du PIB ; le classement selon l’indice de capacité logistique nationale (LPI) dans le monde atteindrait 50 ou plus.

"La croissance du Vietnam continue d'être en tête en Asie du Sud-Est"

Les exportations vietnamiennes continueront de croître fortement, en particulier dans le contexte de tensions commerciales américano-chinoises qui pourraient persister dans les années à venir, selon Nikkei Asia.

Prévisions de reprise du PIB des pays d'Asie du Sud-Est, dont le Vietnam (ligne orange) en 2021


En 2021, les économies d'Asie du Sud-Est souhaitent retrouver leur dynamique de croissance d'avant la pandémie de Covid-19. Cependant, les prévisions montrent que les risques demeurent.

Selon les prévisions, le Vietnam continuera d'être en tête en termes de croissance économique en Asie du Sud-Est. En 2020, le Vietnam a enregistré une croissance de 2,9% grâce à son succès dans la maîtrise de  l'épidémie ainsi qu'à ses fortes exportations d'électronique et autres produits de consommation. Le Vietnam vise  6,5% de croissance cette année.

Gareth Leather, économiste principal pour l'Asie chez Capital Economics, a déclaré que les exportations vietnamiennes continueront de croître fortement, en particulier dans le contexte de  tensions commerciales américano-chinoises qui pourraient persister dans les années à venir.

Avant la pandémie, la croissance moyenne  en Asie du Sud-Est fut d'environ 5% pendant de nombreuses années, en faisant l'une des régions les plus dynamiques au monde. L'Asie du Sud-Est est également une destination d'investissement attrayante, avec sa population jeune avide de consommer et sa main-d'œuvre à bas coût. Ces avantages sont toujours valables mais afin d'en profiter au maximum,  les pays de la région doivent éradiquer le Covid-19.

De nombreux journaux japonais et internationaux ont donné des prévisions positives sur les perspectives économiques du Vietnam. Dans  un article intitulé "Surmonter la pandémie du Covid-19, l'économie vietnamienne se développe sans heurts", de Bui Manh Hung, publié dans le journal Security Anpo, a attiré l'attention des lecteurs japonais.

Selon l’article, l'épidémie a des effets terribles sur le développement socio-économique partout dans le monde, de nombreux pays enregistrant  une croissance  négative. Mais l'économie vietnamienne a réalisé en 2020 une surprenante croissance de 2,91% et devrait se maintenir à un niveau élevé en 2021, devenant un point brillant de l'économie mondiale.

L’auteur a souligné de nombreuses prévisions concernant la croissance économique du Vietnam en 2021. Ainsi, une banque britannique réputée prévoit  un taux de croissance de 7,8%. La Banque asiatique de développement (BAD)  table sur 6,3%. De nombreux autres experts et organisations économiques prestigieuses dans le monde sont optimistes quant à une croissance  du Vietnam d'au moins 6% dans les années à venir.

Le Vietnam est toujours une zone d'investissement qui attire une grande attention des investisseurs étrangers. Parallèlement à la signature de nombreux accords internationaux, le Vietnam s'engage à créer des conditions favorables aux investisseurs étrangers. De nombreux investisseurs américains, japonais, sud-coréens... souhaitent s'implanter sur le sol vietnamien, de nombreuses entreprises envisagent aussi d'y créer une entreprise./.

CPV