Nikkei Asia: le Vietnam élève son plus haut niveau de vigilance face au Covid-19 avant les jours fériés du 30 avril-1er mai

Photo d'illustration: Nikkei

Le Vietnam intensifie ses efforts pour lutter contre le Covid-19 avant les jours fériés du 30 avril-1er mai, particulièrement dans le Sud-Ouest dans le contexte où le Cambodge et le Laos connaissent une nouvelle vague épidémique, selon Nikkei Asia.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a assisté récemment au Sommet des dirigeants de l'ASEAN. Il s'agissait de la première conférence directe des dirigeants aséaniens en 2021; et dans 18 mois, les conférences de cette association se tiendront en ligne en raison de la pandémie.

Le Vietnam soutient le Cambodge avec 500.000 USD et 800 appareils respiratoires, 2 millions de masques médicaux et 300.000 masques N-95. Le Premier ministre Pham Minh Chinh a souligné que le Vietnam continuerait à soutenir sa lutte contre l'épidémie.

Récemment, le Vietnam a élevé l'avertissement au plus haut niveau avant les prochains jours fériés de 4 jours. Ainsi les localités sont tenues de renforcer la surveillance en cas de nouvelles infections. Des hôpitaux de campagne sont en cours de fondation et des professionnels de la santé  d'autres provinces sont mobilisés pour soutenir les établissements de santé dans la région Sud-ouest.

Le Vietnam a également resserré les contrôles le long de ses frontières pour empêcher des immigrants illégaux du Laos et du Cambodge de pénétrer dans le pays. Cependant, il y a toujours une immigration illégale par bateau en provenance du Cambodge.

Quatre provinces du delta du Mékong, An Giang, Dong Thap, Kien Giang et Long An, ont été signalées comme des zones potentielles d'épidémie de Covid-19, car proches de la frontière avec le Cambodge. Les autorités craignent une quatrième vague au Vietnam avec les variants présents en Inde et au Cambodge.
 
Le ministère de la Santé accélère le processus de vaccination et surveille les mesures de prévention au niveau local. Cependant, les experts de la santé ont souligné que le Vietnam a un faible taux de vaccination par rapport à la population totale. Seulement quelque 200.000 personnes, pour la plupart des professionnels en première ligne du combat anti-covid et des agents de santé, ont été vaccinés.

Truong Huu Khanh, chef du département des maladies infectieuses de l’Hôpital pédiatrique 1 de Ho Chi Minh-Ville, conseiller du réseau de vaccination vietnamien, a partagé avec Nikkei Asia que le Vietnam n'avait pas été en mesure d'accélérer sa compagne de vaccination. En général, les gens ne sont pas pressés de se faire vacciner car l'épidémie est pour l’instant complètement maîtrisée.

Hanoi et Ho Chi Minh-Ville, toujours les premières destinations pour la migration

Ho Chi Minh-Ville est toujours la première destination pour la migration. Photo: thoibaonganhang


Selon le rapport sur l'indice de performance dans la gouvernance et l'administration publique au niveau provincial au Vietnam en 2020 (PAPI 2020), Hanoi et Ho Chi Minh-Ville apparaissent comme les deux endroits les plus appréciés pour la migration au Vietnam.

22% des personnes interrogées ont exprimé leur souhait de s'installer à Ho Chi Minh-Ville, alors que ce taux n’est que de 11% pour Hanoi.

Avec 5,6%, la province de Lâm Dông est classée 3e dans ce segment, devant les villes de Da Nang et Cân Tho, les provinces de Binh Duong et Dong Nai.

La principale raison pour laquelle les gens choisissent de migrer est le regroupement familial (qui représente près de 50%). Trouver un meilleur emploi et avoir accès à un meilleur environnement naturel sont aussi les deux raisons importantes invoquées par de nombreux répondants.

En particulier, si ces trois villes que sont Ho Chi Minh-Ville, Hanoi et Da Nang sont les premières destinations pour la migration pour des raisons de regroupement familial et d'emploi, Lâm Dông est appréciée pour la qualité de son environnement naturel.

PAPI est un programme initié par le PNUD au Vietnam depuis 2009. PAPI mesure et compare les expériences et la perception des citoyens sur la performance et la qualité de la mise en œuvre des politiques et des prestations de services des 63 provinces et villes du pays pour plaider en faveur d'une gouvernance efficace.

Le rapport 2020 a recueilli les avis de 14.732 citoyens, sélectionnés au hasard, sur les performances du pays en matière de gouvernance et d'administration publique dans divers secteurs, sur la base de leurs expériences directes avec les autorités locales.

Trois groupes de produits dépassent les 10 milliards de dollars d’exportation

Dans l'usine de Samsung Vietnam. Photo:vauk.org


Selon les récentes données du Département général des Douanes, de janvier à mi-avril, le pays a compté trois groupes de produits d’exportation affichant une valeur de plus de 10 milliards de dollars.

Les téléphones et accessoires conservent leur trône dans le classement des produits d’exportation majeurs du Vietnam, avec 16,2 milliards de dollars (+14,4% en glissement annuel).

Suivent les ordinateurs, produits électroniques et composants, avec 13,78 milliards de dollars, les machines-outils et pièces de rechange, 10,55 milliards de dollars. Une croissance spectaculaire en glissement annuel a été observée chez ces deux groupes des produits, respectivement +30,4% et +78,6%.

Les Etats-Unis, la Chine, le Japon et des pays européens sont les plus grands importateurs. Ils ont   considérablement augmenté leurs achats par rapport à la même période de 2020.

Depuis janvier, les exportations nationales sont estimées à 91 milliards de dollars, en hausse de 26,8% en glissement annuel. Ainsi, ces trois groupes de produits, à eux seuls, ont représenté 44,5% du total des exportations nationales. 

CPV