[Photo] Un journal américain promeut le tourisme à Sapa

Vendredi, 07/02/2020 15:53
Selon le National Geographic, le parc national de Hoang Lien avec des paysages naturels intacts est propice à la randonnée et à la découverte de la vie des minorités ethniques.

Floraison des cerisiers sur les collines de thé à Sapa

Sapa et Da Lat parmi les meilleures destinations de voyages de printemps en Asie

Sapa au top 5 des plus beaux endroits du monde


En janvier dernier, le journaliste Mike Ives et le photographe Ian Teh ont quitté Hanoï pour Sapa en train de nuit. Ils voulaient en savoir plus sur la culture du tsaoko dans le parc national de Hoang Lien, une zone deux fois plus grande que San Francisco, aux États-Unis. Photo: Vnexpress

Selon le National Geographic, Sa Pa est  une destination exceptionnelle avec sa beauté naturelle et sa biodiversité. Le bourg est situé à côté de la plus haute montagne du Vietnam, avec un vaste parc national. Ici, les visiteurs peuvent faire du trekking et découvrir la vie des ethnies minoritaires. Après leur arrivée à Lao Cai, Mike et Ian sont allés à Sapa pour rencontrer Lang, une femme locale qui les a emmenés visiter sa plantation de tsaoko. La route y menant n'est accessible qu'en moto. Photo: des cultivateurs de tsaoko sur la montagne dans le parc national, près de la frontière entre le Vietnam et la Chine/Source: Vnexpress

Créé en 2002, le parc national de Hoang Lien est l'une des nombreuses zones protégées où vivent des minorités ethniques. À l'intérieur de la forêt, de vieux arbres aux troncs couverts de mousse s'élèvent. En dessous  poussent les cardamomes, principale source de revenus des villageois de Ta Van, en plus du tourisme. Photo: Vnexpress

Le tsaoko noire est cultivée dans la chaîne de montagnes Hoang Lien Son depuis les années 1990. Elles poussent souvent le long des  cours d'eau, dans les forêts, sous de grands arbres. Ce fruit est souvent utilisé comme épice dans le pho. Ces dernières années, l'augmentation de la consommation a fait de Sa Pa un centre de commerce du tsaoko noire. Photo: Vnexpress

Les récolteurs ont installé un campement au bord de la rivière, où ils ont séché le tsaoko. Photo: Vnexpress

De retour au bourg après les jours avec Lang, Mike et Ian se reposent dans le village de Ta Van. Photo : une femme locale fait bouillir de l'eau, préparant un bain médicinal pour les touristes. Le tsaoko est la matière première. Photo: Vnexpress


La place est l'une des principales attractions du bourg. Ici, de nombreux enfants Mong vendent des souvenirs d'artisanat. Photo: Vietnamplus

Le marché de Sa Pa est l'endroit où de nombreux stands se rassemblent. Il vend également du pho local, aromatisé aux épices aromatiques, dont le tsaoko noir. De plus, les touristes peuvent également se rendre dans le bourg de Bac Ha, à environ 100 km de Sapa, pour visiter la foire du week-end, où les gens vendent du bétail et de l'artisanat. Photo: Vnexpress

Sa Pa est également célèbre pour ses plats grillés. Chaque restaurant a sa propre recette marinée, où le tsaoko est une épice indispensable. De plus, les visiteurs peuvent déguster des plats à base de saumon, d'esturgeon frais dans les restaurants autour du lac Sa Pa. Des poissons de ruisseau frits et le thắng cố sont également des plats proposés. Photo: Vnexpress

À Sa Pa, les visiteurs n'oublient pas aussi de visiter le mont  Ham Rong. Lorsqu'il n'y a pas de brouillard, vous pourrez profiter d'un joli panorama sur le bourg. Photo: cattour

De plus, le Fansipan, le plus haut sommet du Vietnam, est également une destination à ne pas manquer. Vous pouvez choisir d'y aller en trekking ou en téléphérique (billet aller-retour de 30 dollars). Sa Pa est entouré de villages de minorités ethniques, reliés par des routes en lacets. Les visiteurs peuvent s'inscrire à des trekkings au bourg. Photo: dulichkhampha24

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation