Le Premier ministre demande une réforme des procédures de visa électronique

Lundi, 09/01/2023 17:35
Le Premier ministre a ordonné au ministère de la Sécurité publique de renforcer l'application des technologies de l'information, de réformer les procédures administratives liées à la délivrance et à l'application de visas électroniques aux postes-frontières internationaux.
leftcenterrightdel
Invités internationaux à l'aéroport de Tan Son Nhat en mars 2020. Photo: Quynh Tran 

Le bureau du gouvernement a annoncé le 6 janvier la direction du Premier ministre Pham Minh Chinh, demandant au ministère de la Sécurité publique d'examiner, de modifier ou de soumettre aux autorités compétentes pour examen et modification la politique des visas, créant des conditions favorables au tourisme international.

Ces deux dernières années, le tourisme vietnamien a été affecté par le Covid-19. En 2020, le nombre de touristes internationaux a diminué de 80%. Les revenus totaux des touristes ont réduit de près de 60 % par rapport à 2019. En 2021, ces chiffres ont continué de diminuer.

En 2022, le Vietnam a rouvert complètement ses activités touristiques, accueillant les visiteurs internationaux plus tôt que de nombreux autres pays de la région. Le marché du tourisme s'est progressivement redressé, mais le nombre de visiteurs internationaux n'a atteint que 70% du plan. 

Lors d'une conférence pour promouvoir l'attraction des touristes internationaux tenue fin décembre 2022, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Nguyen Van Hung a fait savoir que de nombreux pays sont en concurrence avec des politiques sans visa. Par exemple, la Malaisie et Singapour ont exempté 162 pays, les Philippines, 157, la Thaïlande, 65 et le Vietnam n'en a exemptés que 24.

La période d'exemption de visa de nombreux pays de l'ASEAN varie de 30 jours à 45 jours, voire 90. La période d'exemption pour les visiteurs au Vietnam est de 15 jours, ce qui est court par rapport aux autres pays de la région et ne convient pas aux besoins de voyage à long terme des visiteurs internationaux.

Pour dynamiser le tourisme international au Vietnam, M. Hung a proposé d'appliquer le visa électronique à tous les marchés de visiteurs, de continuer à simplifier les procédures de délivrance et à améliorer l'application de la technologie. Il a également proposé de prolonger la période d'exemption de visa pour les visiteurs internationaux au Vietnam de 15 jours à 30 jours et d'envisager la délivrance d'un visa à la frontière.

Cependant, selon le vice-ministre de la Sécurité publique Luong Tam Quang, les visas ne sont pas la seule cause de difficultés du secteur touristique. Depuis le 15 mars, le ministère de la Sécurité publique a complètement rétabli la politique des visas comme avant l'épidémie et appliqué de nombreuses réglementations adaptées à la nouvelle situation. Il y a 80 pays et territoires qui se voient accorder un visa électronique sans passer par une agence ou une organisation garante.

"Après avoir testé le visa électronique, le ministère met à niveau et modernise le système de visa électronique ainsi que l'immigration", a déclaré Quang./.


CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation