Adultes possédant des comptes bancaires numériques: Le Vietnam se classe au 4e rang mondial

Selon le rapport de Finder sur l'adoption des services bancaires numériques publié début octobre 2021, 23% des adultes vietnamiens ont un compte bancaire numérique.

Photo d'illustration/Tinhte


Avec ce ratio, le Vietnam se classe au 4e rang mondial en termes de pourcentage d'adultes ayant des comptes bancaires numériques, après le Brésil (32,08%), l'Indonésie (24,9%) et l'Irlande (24,77 %).

En revanche, les États-Unis sont le pays avec le plus faible pourcentage d'adultes possédant un compte bancaire (6%), suivis du Canada (9%), de la Finlande, du Danemark et du Mexique (11% chacun).

Selon le rapport, plus de 18,3% des adultes vietnamiens prévoient d'ouvrir un compte ces 5 prochaines années, ce qui signifie que 41,6% des adultes auront un compte bancaire numérique d'ici la fin de l'année 2026.

Elizabeth Barry, rédactrice mondiale de la fintech chez Finder, a déclaré que la banque numérique connaît une forte croissance en Asie. Elle a commenté: "D'ici 2026, quatre des cinq premiers pays pour l'adoption de la banque numérique seront en Asie. Ce n'est pas surprenant étant donné que les gouvernements du Vietnam, des Philippines et de Singapour recherchent tous des moyens de mieux faciliter les services bancaires numériques."

"Au Vietnam, le gouvernement a annoncé une stratégie financière ambitieuse qui comprend l'expansion des services bancaires numériques pour garantir que d'ici 2025, au moins 80% de la population vietnamienne ait un compte bancaire", a ajouté Elizabeth Barry.

De nombreuses localités se préparent à recevoir à nouveau des touristes

Actuellement, de nombreuses localités promeuvent des plans de relance des activités touristiques pour bientôt recevoir à nouveau des touristes.

Le complexe Vinpearl Land est situé sur l'île de Hon Tre, dans la baie de Nha Trang. Photo: Vietnamnet


Récemment, la province de Ba Ria-Vung Tau a permis à 4 établissements d'hébergement à savoir Melia Ho Tram Resort, Binh Chau Hot Springs, The Grand Ho Tram Resort & Casino (dans le district de Xuyen Moc) et Six Senses Con Dao Resort (district de Con Dao) d’accueillir des touristes à partir du 15 octobre.

En plus de la réponse aux exigences de prévention du COVID-19 pour le personnel, les visiteurs devront être doublement vaccinés (14 jours minimum après la dernière injection).

La province de Quang Ninh prévoit de rouvrir son tourisme le 11 novembre.  

Pour attirer les touristes, au 4e trimestre, la province de Lao Cai prévoit d’organiser 16 activités et évènements de relance touristique.

À Thanh Hoa, en octobre, le Comité provincial populaire a autorisé l’accueil à titre expérimental des touristes nationaux dans le complexe touristique FLC Sam Son et la zone touristique de Pu Luong. Cette localité se prépare soigneusement à accueillir les voyageurs nationaux à partir de novembre 2021. 

Le plan de la réouverture au tourisme international sera mis en œuvre lorsque la réception à titre expérimental des touristes internationaux dans certaines provinces/villes dans le pays, pilotée par l'Administration nationale du tourisme, sera une réussite. Depuis le 15 septembre, l'accueil des touristes intra-provinciaux à Thanh Hoa a repris. La province a fixé l’objectif d'accueillir plus de 700.000 visiteurs au cours des trois derniers mois de l'année.

La province de Tay Ninh est prête à rouvrir la zone touristique nationale de la montagne Ba Den pour accueillir les touristes intra-provinciaux et ceux de la "zone verte" de Ho Chi Minh-Ville à partir du 16 octobre. En novembre, les touristes d’autres provinces et villes pourraient visiter cette zone touristique.

Le secteur du tourisme de la province de Khanh Hoa a établi des plans pour se rouvrir au tourisme international. Concrètement, la province prévoit une réouverture à partir de décembre aux visiteurs russes qui devront répondre aux exigences : avoir un passeport vaccinal ; souscrire une assurance voyage avec un engagement à couvrir les frais du traitement médical COVID-19 ; avoir un certificat des résultats de test négatifs pour le SRAS-CoV-2 par RT-PCR avant de quitter le Vietnam et avoir des résultats négatifs au test antigénique dès leur arrivée. 

Les exportations de produits chimiques en forte hausse après 2 années consécutives de chute

Les exportations nationales de produits chimiques après une baisse en 2019 et 2020 ont fortement augmenté à nouveau en 2021, selon le Centre d'information sur l'industrie et le commerce – VITTC (ministère de l'Industrie et du Commerce).

Photo d'illustration/Futura-Sciences


Les données du Département général des douanes (ministère des Finances) montrent que le Vietnam a exporté pour 1,45 milliard d’USD de produits chimiques au cours des huit premiers mois de 2021, en hausse de 29,4% en un an.

De 2016 aux 8 premiers mois de 2021, la structure du marché d'exportation des produits chimiques du Vietnam a considérablement changé, avec une hausse des parts de marché d'exportation vers la Chine et une baisse de celles de l'Inde et du Japon. De janvier à août, la Chine a représenté 26% du chiffre d'affaires total des exportations de produits chimiques du Vietnam avec 377,9 millions d’USD (-2,5%).

Selon le Centre du commerce international (ITC), au cours de la période 2016-2020, un certain nombre de produits chimiques d'exportation clés du Vietnam ont affiché des taux de croissance supérieurs à la croissance des importations mondiales au cours de la même période.

Selon le VITTC, dans les mois à venir, les exportations nationales de produits chimiques vers l'Union européenne (UE) devraient continuer de croître grâce au taux d'imposition progressivement réduit à 0% dans l'accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA),  notamment pour les produits chimiques de base et  les détergents.

En 2020, l'ensemble de l'industrie chimique comptait environ 1.818 entreprises manufacturières réparties dans 6 villes et provinces du pays, toujours selon le VITTC.

La bonne nouvelle est que ces dernières années, l'industrie chimique a bénéficié des investissements de nombreux secteurs économiques et de projets à grande échelle. Cela montre la demande du marché et la politique attractive de l'Etat pour le développement du secteur.

Une fois les projets en cours achevés et fonctionnels, la valeur totale de la production du secteur chimique représentera 13 à 14% de l'ensemble de l'industrie.

La crise énergétique favorise-t-elle les flux d'IDE en provenance de Chine vers le Vietnam ?

Les incertitudes liées à l'énergie en Chine ont conduit de nombreux investisseurs à rechercher des alternatives, et le Vietnam est considéré comme un choix judicieux.

La consommation d'électricité du Vietnam augmentera à un taux composé de 8,1% au cours de la période 2021-2030. Photo: VGP

La production d'électricité au Vietnam a augmenté en moyenne annuelle de 10% de 2010 à 2019, mais a ralenti à seulement 2,4% en glissement annuel en raison de l'impact du Covid-19, provoquant une baisse de la consommation d'électricité.

Au cours des 7 mois de 2021, bien que le Vietnam ait dû appliquer des mesures strictes de distanciation sociale, la consommation d'électricité s'est redressée à un rythme élevé, de 6,4%, mais toujours inférieur aux 8,1% fixés dans le Plan national de développement électrique 8.

Dans un récent rapport de l'industrie de l'électricité, VnDirect s'attend à ce que la consommation  se rétablisse à partir de 2022, lorsque le Covid-19 sera sous contrôle. Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, la consommation d'électricité du Vietnam augmentera à un taux composé de 8,1% au cours de la période 2021-2030.

Les pénuries d'électricité en Chine et en Europe créent des opportunités pour le Vietnam. Selon VnDirect, la forte augmentation récente du prix du gaz et du charbon est considérée comme un problème mondial, provoquant des pénuries d'intrants dans certains pays, en particulier la Chine et les pays européens en raison de la pénurie d'approvisionnement.

Cependant, la crise de l'électricité semble s'aggraver en Chine, dans le contexte où le gouvernement  réduit la puissance du charbon dans le but d'abaisser les émissions de carbone. Cela exerce désormais une pression croissante sur les entreprises et certaines   sont même obligées de fermer pendant les heures de pointe ou de suspendre leurs opérations 2 à 3 jours par semaine.

Les incertitudes liées à l'énergie en Chine ont conduit de nombreux investisseurs à rechercher des alternatives, et le Vietnam est considéré comme un choix judicieux.

VnDirect estime que la stabilité du système électrique  du Vietnam peut être un avantage, attirer des investissements étrangers directs (IDE) au Vietnam et, en outre, augmenter la consommation d'électricité dans l’avenir.

En outre, la réduction de la capacité de certaines usines en Chine pourrait permettre aux exportations vietnamiennes d'augmenter car de nombreux secteurs manufacturiers en Chine ont enregistré une baisse de leur production. Cela profitera aux entreprises vietnamiennes en augmentant la production à l'exportation et en contribuant indirectement à augmenter la consommation d'électricité lorsque les usines fonctionneront à grande capacité.

L'UE verse des milliards USD au Vietnam après un an de mise en œuvre de l'EVFTA

Selon un rapport gouvernemental, après plus d'un an de mise en œuvre de l'accord EVFTA, les échanges commerciaux et d'investissement entre le Vietnam et l'UE ont obtenu des résultats positifs malgré les nombreux obstacles causés par la pandémie de Covid-19.

Photo: Tapchicongthuong


L'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne (EVFTA) a été conclu  le 30 juin 2019. Le Vietnam et l'UE ayant achevé les procédures juridiques nationales, l'accord est officiellement entré en vigueur le 1er août 2020.

Selon des données du Département général des douanes, après plus d'un an de mise en œuvre, le commerce bilatéral a atteint 54,6 milliards d’USD (11,9% en un an), dont 38,5 milliards d’exportations vietnamiennes (+11,3%) et le reste d'importations  (+12,4%). L'excédent de la balance commerciale était de 22,3 milliards d’USD.

Au cours des 8 premiers mois de cette année, les échanges commerciaux Vietnam - UE se sont établies à 36,87 milliards d’USD. Les exportations vietnamiennes ont atteint 25,81 milliards d’USD (+13,5%), et les importations, 11,06 milliards (+18,2%).

En termes d’investissement, le gouvernement prévoit que les flux d'IDE de l'UE vers le Vietnam à moyen et long termes augmenteront considérablement avec de nombreux projets de haute qualité et de grande valeur.

Ces investissements de l'UE restent principalement axés sur les industries de haute technologie et plus récemment sur les services (postes et télécommunications, finance, bureaux à louer, commerce de détail), le secteur de l'énergie propre, les industries de soutien, la transformation agroalimentaire, l'agriculture de haute technologie, les produits pharmaceutiques…

Parmi les grandes entreprises européennes qui opèrent efficacement au Vietnam citons Shell Group (Pays-Bas), Total Elf Fina (France - Belgique), Daimler Chrysler (Allemagne), Siemens, Alcatel Comvik (Suède)...

En septembre 2021, l'UE comptait au Vietnam 2.242 projets (+164 projets) provenant de 26 de ses 27 pays membres, avec un capital enregistré de 22,24 milliards d’USD (+483 millions d’USD), représentant 5,58% du total de l'IDE dans le pays et  6,57% des projets.

Le gouvernement vietnamien a évalué un certain nombre de produits d'exportation phares du pays vers les pays de l'UE tels que textile-habillement, café, produits sidérurgiques, etc., notant que le taux d'émission de l'échantillon C/O EVFTA est encore faible. 

Plus précisément, de janvier à juillet, le taux de C/O pour le textile-habillement était d'environ 15,7%, pour le café et le fer et l'acier, d'environ 9%.

Le ferme engagement en faveur de l'ouverture du marché dans l'accord EVFTA stimulera les relations commerciales entre le Vietnam et l'UE, contribuant ainsi à élargir davantage le marché des exportations vietnamiennes.

Avec l'engagement d'éliminer les taxes à l'importation jusqu'à près de 100% du tarif et la valeur commerciale convenue entre les deux parties, l'opportunité d'augmenter les exportations des produits avantageux du Vietnam tels que textiles, chaussures, produits agricoles et aquatiques (riz, sucre, miel, légumes et fruits), meubles sont très importants.

Le niveau d'engagement dans l'EVFTA peut être considéré jusqu'à présent comme le plus haut niveau d'engagement du Vietnam dans des ALE qu'il a signés. Cela est d'autant plus significatif qu'actuellement, un peu plus de 42% des exportations vietnamiennes vers l'UE bénéficient d'un taux d'imposition de 0% dans le cadre du programme tarifaire préférentiel généralisé (SPG).

Selon le ministère du Plan et de l'Investissement, l'accord EVFTA aidera les exportations du Vietnam vers l'UE à augmenter d'environ 20% d'ici 2020; de 42,7% en 2025 et de 44,37% en 2030.

Dans le même temps, les importations en provenance de l'UE augmentent également mais à un rythme inférieur à celui des exportations:  environ 15,28% en 2020 puis 33,06% prévu en 2025 et 36,7% en 2030.

L'EVFTA contribuera à une augmentation du PIB du Vietnam en moyenne de 2,18 - 3,25% (en 2019 - 2023); 4,57 - 5,30% (2024 - 2028) et 7,07 - 7,72% (2029 - 2033)./.