Le revenu des pauvres a plus que doublé ces 5 dernières années

Cette année est considérée comme une année charnière dans la mise en œuvre de la tâche de réduction de la pauvreté pour la période 2021-2025. Sur la base des résultats obtenus au cours de la période précédente, ce travail devrait présenter des signaux plus positifs dans les temps à venir.

Les ménages pauvres du village de Phay, commune de Xieng My (Tuong Duong, Nghe An) sont chargés d'élever des vaches de reproduction et les veaux leur appartiennent, comme incitation à sortir de la pauvreté. Photo: Dantri


Selon le vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Le Van Thanh, le Parti et l'État ont toujours identifié la réduction durable de la pauvreté comme une politique majeure dans le processus de mise en œuvre de Renouveau et de construction du pays.

Le cadre juridique en la matière a été promulgué de manière assez synchronique et complète. Le budget de l'État et les ressources mobilisées au sein de la société augmentent sans cesse.

Dans la période 2015-2020, des dizaines de millions de ménages ont échappé à la pauvreté, et de nombreuses localités ont répondu aux normes de la Nouvelle ruralité.

Selon les données du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, le taux de pauvreté de 9,88% en 2015 est passé à 2,75% en 2020, en 5 ans, soit une baisse moyenne de 1,43 points /an. Le taux de foyers pauvres au sein des ethnies minoritaires a diminué en moyenne de 4 points/an, dans les districts pauvres, de 5,4 points/an.

Le revenu des pauvres a plus que doublé au cours des 5 dernières années. Plus de 13.000 projets soutiennent le développement de la production, la diversification des moyens de subsistance et la réplication efficace du modèle de réduction de la pauvreté avec plus de 2,2 millions de bénéficiaires. 5.500 travailleurs issus de ménages pauvres, en situation de précarité et de minorités ethniques sont soutenus pour travailler à l'étranger.

Ces dernières années, le Vietnam a promulgué le seuil de pauvreté national selon le modèle de la pyramide, répondant aux besoins des pauvres de bas en haut, conformément aux conditions socio-économiques du pays à chaque période.

Le Vietnam est l'un des 30 premiers pays au monde et l'un des premiers d'Asie à appliquer des seuils de pauvreté multidimensionnels, garantissant un niveau de vie minimum associé aux objectifs de développement durable.

L'Assemblée nationale et le gouvernement  allouent des ressources du budget de l'Etat et mobilisent les ressources de l'ensemble de la société pour mettre en œuvre le programme de réduction de la pauvreté. Le mouvement d'émulation "Tout le pays se donne la main pour les pauvres - Ne laissez personne de côté" lancé par le Premier ministre a été largement déployé.

Le gouvernement s'est étroitement coordonné avec le Front de la Patrie pour organiser le déploiement des mouvements d'émulation, mobiliser des ressources pour atteindre l'objectif de réduction durable de la pauvreté; multiplier des modèles efficaces, des initiatives, aidant les ménages pauvres à sortir de la précarité.

"Les réalisations obtenues sont considérées par la communauté internationale comme parmi les plus remarquables et les plus humaines du Vietnam dans sa période de Renouveau et d'intégration internationale", a souligné le vice-ministre Le Van Thanh.

Plus de 1,3 million de travailleurs soutenus par la Caisse d'assurance chômage

Selon l'Assurance sociale du Vietnam, à travers le pays, 1.302.910 travailleurs ont reçu un soutien de la Caisse d'assurance chômage, avec un montant total de 3.090 milliards de dongs.

Traitement des dossiers liés aux assurances chômage. Photo d'illustration/VGP

Actuellement, le traitement des dossiers et les versements continuent d'être accélérés par les antennes de l'Assurance sociale des provinces et villes.

Selon un représentant de l'Assurance sociale du Vietnam, dans le contexte d'évolutions compliquées de l'épidémie de COVID-19, des millions de salariés ont perdu leur emploi ou ont cessé de travailler, aussi les assurances chômage les ont véritablement aidé à surmonter leurs difficultés, maintenir leur niveau de vie et alléger les pressions économiques. De janvier à août 2021, l'Assurance sociale du Vietnam a versé des allocations à 471.653 personnes.

De plus, la politique d'assurance chômage aide également les travailleurs à avoir la possibilité d'être accompagnés dans leur formation professionnelle et leur reconversion professionnelle. Les centres de services à l'emploi fournissent gratuitement des conseils et un placement aux chômeurs en fonction de leurs qualifications professionnelles. Les salariés qui perçoivent des allocations  chômage bénéficieront d'une formation professionnelle pour revenir prochainement sur le marché du travail.

HCM-Ville: Lancement du premier projet universitaire zéro déchet au Vietnam

Le projet "UEH Zero Waste Campus" sera mis en œuvre par l'Université d'économie d’Ho Chi Minh-Ville (UEH), en collaboration avec la Vietnam Zero Waste Alliance (VZWA).

Les étudiants de l'Université d'économie d’Ho Chi Minh-Ville (UEH). Photo: TTO


Ce premier projet universitaire zéro déchet du pays vient d'être lancé sur le campus Nguyen Van Linh, dans le district de Binh Chanh, à Ho Chi Minh Ville.

Bui Quang Hung, vice-recteur de l'UEH, a déclaré: "ce projet a comme but d'appliquer le modèle 3R  (Reduce - Reuse - Recycle), construire une université sans déchets ou "UEH Zero Waste Campus", offrant un environnement d'apprentissage vert - propre - beau". 

La phase 1, avec le message "Rethink - Be Green", vise à réduire de 40% les déchets en général, de 30% les déchets plastiques à usage unique. L'objectif est aussi qu'au moins 70% des élèves et des responsables de l'école comprennent exactement ce qu'est le zéro déchet.

"C'est également le projet d'ouverture de la feuille de route visant à construire et développer une université multidisciplinaire et durable, démontrant sa responsabilité dans la mise en œuvre des 17 objectifs mondiaux de développement durable des Nations Unies", a partagé M. Hung.

Le projet est en cours de conception, de mise en œuvre et devrait être achevé en 2025, avec des parcours et  jalons, afin de créer des citoyens verts de l'UEH, des partenaires et des communautés vertes, pour un développement durable.

Par ailleurs, afin de connecter les ressources internes et externes et de se diffuser à la communauté, le projet "UEH Zero Waste Campus" participera au concours international "The Zero Waste City" lancé par l'ONG Waste Aid.

Le Vietnam, une destination d'investissement dans la période post-pandémique

Grâce à sa croissance de PIB au milieu de la pandémie de COVID-19 l'année dernière, l’économie vietnamienne a surperformé ses pairs internationaux, selon le Bangkok Post.

Le gratte-ciel Landmark 81 à Ho Chi Minh-Ville. Photo: AF

L'investissement pendant la pandémie s'avère difficile pour les investisseurs du monde entier. Cependant, les perspectives pour cette économie asiatique la plus performante grandissent car le marché vietnamien a surperformé ses pairs internationaux grâce à la croissance de son PIB au milieu de COVID-19 l'année dernière, selon le Bangkok Post.

Au Vietnam, la pandémie a en effet atténué la forte croissance observée au début de 2021 et la croissance du PIB au cours des neuf premiers mois est inférieure aux prévisions avec seulement 1,4%. Néanmoins, le vice-président adjoint du groupe thaïlandais de gestion de fonds, BBL Asset Management, Maetha Perravud, a estimé que l'économie vietnamienne avait dépassé le point le plus bas.

"Dans trois à six mois, les perspectives de l'économie vietnamienne sont positives", a-t-il estimé au Bangkok Post.

Le taux de vaccination contre le COVID-19 augmente dans les grandes villes comme Ho Chi Minh-Ville et Hanoï avec plus de 90% de leur population a été vaccinée avec au moins une dose, a déclaré Maetha Perravud, ajoutant que le pays devrait atteindre l'immunité collective au premier ou au deuxième trimestre de l'année prochaine.

Géographiquement, le Vietnam occupe une position stratégique pour son secteur d'exportation. En mettant l'accent sur l'éducation, l'accord de libre-échange et l'amélioration des compétences de la main-d'œuvre, la chaîne d'approvisionnement mondiale a accordé une grande attention au Vietnam, y compris Samsung, le groupe manufacturier multinational sud-coréen, qui alloue plus de la moitié de sa capacité de fabrication de téléphones portables au Vietnam.

Bloomberg prévoit une croissance du PIB du Vietnam à 7% l'année prochaine, l'une des plus élevées en Asie du Sud-Est.

Maetha est d'accord avec les perspectives positives de Bloomberg en identifiant trois grands questions clés.

Premièrement, l'urbanisation au Vietnam entraînera un dividende démographique, à savoir la croissance économique résultant d'un changement dans la structure par âge de la population.

Plus de la moitié de la population vietnamienne a moins de 35 ans. Le nombre de travailleurs dans les secteurs de l'industrie et des services augmente tandis que celui de l'agriculture diminue, ce qui suggère une évolution majeure vers les domaines créant des revenus plus élevés.

Deuxièmement, le Vietnam bénéficie de la croissance de l'industrialisation grâce aux investissements directs étrangers (IDE).

Le Vietnam a bénéficié d'un fort soutien dans le développement de technologies plus avancées et de formation de main-d'œuvre hautement qualifiée de la part des sociétés technologiques mondiales, ce qui contribuerait à son tour à produire davantage de produits haut de gamme, a-t-il remarqué.

Selon Maetha, la numérisation est le troisième facteur contribuant à la croissance du Vietnam.

Parallèlement à son plan quinquennal, le gouvernement vietnamien vise également à ce que la part de l'économie numérique dans le PIB passe de 5 % en 2019 à 20 % en 2025, a-t-il informé.

En plus de la croissance économique, le marché des actions vietnamien est en hausse avec de nombreux catalyseurs.

Selon Jeff Suteesopon, gestionnaire de portefeuille d'actions de l'ASEAN et vice-président du groupe de gestion de fonds, BBL Asset Management, la capitalisation boursière des trois bourses vietnamiennes est d'environ 7.000 milliards de bahts, contre 18.000 milliards de bahts en Thaïlande.

Selon cet expert, ce qui est le plus important c'est que le gouvernement vietnamien s'efforce d'améliorer son marché pour attirer davantage d'investissements dans le pays.

Enfin, il a souligné la stabilité de la politique et du "dong" vietnamien. Au cours de ces trois dernières années, le pays a enregistré une bonne croissance des exportations et une forte réserve de change.

Hausse du fret via les ports maritimes

Selon un représentant de l’Administration maritime du Vietnam, le fret en conteneur a maintenu une croissance à deux chiffres. Le volume au cours des dix derniers mois est estimé à près de 20,3 millions d’EVP (Équivalent Vingt Pieds), soit une augmentation de 12% en variation annuelle.

Photo d'illustration: CPV


Plus précisément, le fret en conteneur destiné à l’exportation est d’environ 6,6 millions d’EVP (+11%); et à l’importation, de 6,7 millions d’EVP (+14%).

L’Administration maritime nationale indique que l’épidémie est maîtrisée et que le gouvernement prend de diverses mesures pour atteindre les objectifs économiques fixés. Il s’agit de facteurs favorables au maintien de la croissance du volume de fret via les ports maritimes./.

CPV