"Le Vietnam est un négociateur très expérimenté"

Mercredi, 03/08/2022 11:55
"Le Vietnam peut être une voix importante dans les négociations sur le cadre économique indo-pacifique", a déclaré Jim Loi, expert diplomate américain et directeur du groupe Asie, lors d'une interview à la radio La Voix du Vietnam (VOV).

"Le Vietnam est la priorité absolue du groupe TCP"

Axel van Trotsenburg (BM): "L'économie vietnamienne reste solide"

Une experte russe apprécie la résilience de l'économie vietnamienne

leftcenterrightdel
Jim Loi, expert diplomate américain et directeur du groupe Asie. Photo: VOV   

L'ASEAN joue un rôle très important dans la stratégie indo-pacifique des États-Unis. Alors, où se situe le Vietnam, en tant que membre de l'ASEAN, dans cette stratégie?
 

J'ai une foi très profonde dans le Vietnam. Et en fait, c'est également l'un des pays qui reçoit le plus d'investissements des États-Unis.
 
Le gouvernement vietnamien a adopté une approche très stratégique pour attirer des entreprises des États-Unis et d'autres pays comme la Corée du Sud et le Japon, qui ont obtenu beaucoup de succès ici.
 
Le Vietnam a actuellement un excédent commercial avec les États-Unis, nous espérons donc également pouvoir augmenter les exportations de plus de marchandises vers le Vietnam à l'avenir. Et c'est aussi l'un des rôles du secteur économique privé: comment promouvoir la coopération économique entre les deux pays.
 

Le Cadre économique indo-pacifique pour la prospérité (IPEF), une initiative économique dirigée par l'administration Biden, se concentrera sur les questions qui n'ont pas été abordées par les accords commerciaux traditionnels. Alors, qu'attendent les États-Unis lorsque le Vietnam rejoindra ce cadre de coopération ?
 
J’espère que le Vietnam participera pleinement à l'IPEF et que le pays aura un rôle clé et pourra bien contribuer aux quatre piliers du cadre. Par exemple, sur le pilier "économie numérique", le Vietnam a actuellement une économie numérique très développée et exporte de nombreux produits numériques.
 
Avec le pilier "chaîne d'approvisionnement", le Vietnam bénéficie également de la tendance des entreprises à délocaliser leurs chaînes d'approvisionnement de la Chine vers le Vietnam. Par conséquent, vous avez la possibilité de contribuer à la discussion pour construire une chaîne d'approvisionnement résiliente.
 
En ce qui concerne l'énergie propre, le Vietnam est également dans le processus de transition et envisage les types d'énergie verte appropriés. Avec l'énergie éolienne, solaire ou gazière, je pense que le Vietnam peut être une voix très importante. D'autres membres de l'IPEF comme l'Inde, les Fidji, la Malaisie ou l'Indonésie ont tous des problèmes de transition énergétique. Et le Vietnam, avec son expérience, peut pleinement contribuer et partager des idées avec les pays participants à l'IPEF.
 
Le Vietnam se prépare actuellement pour les négociations officielles de l'IPEF en septembre prochain. A votre avis, quels seront les avantages ou les défis du Vietnam à la table des négociations ?
 
Je ne pense pas que le Vietnam a beaucoup d'expérience dans la négociation d'accords de libre-échange (ALE) tels que le CPTPP (accord du partenariat transpacifique global et progressiste), les ALE de l'ASEAN ou ceux avec l'Europe.
 
On peut voir que le Vietnam est un négociateur expérimenté. Le point le plus désavantageux sera de ne rejoindre la table des négociations./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation