L'économie vietnamienne prête à affronter les difficultés en 2023

Lundi, 09/01/2023 17:36
La presse internationale a hautement apprécié la croissance économique du Vietnam en 2022, dépassant les prévisions et confirmant qu'il s'agit du taux de croissance le plus élevé d'Asie.

BAD: le Vietnam a maintenu un cadre macroéconomique stable en 2022

Presse internationale: le Vietnam est un modèle à suivre en matière de rétablissement post-covid-19

Le Vietnam, point lumineux du tableau économique mondial

leftcenterrightdel
 Photo d'illustration/Thanhnien

Cependant, en 2023, le Vietnam, et l'ASEAN en général, devrait faire face aux difficultés de l'économie mondiale. La semaine dernière, de nombreux journaux prestigieux et organisations internationales se sont penchés sur cette question.
 
Bloomberg a publié un article intitulé «Le Vietnam a le taux de croissance le plus rapide d'Asie avec une économie florissante». Ce journal estime qu'il s'agit d'une dynamique de croissance juste avant que les risques d'une récession mondiale ne commencent à se matérialiser.
 
Brian Lee Shun Rong, chercheur en macroéconomie, chez la Banque d'investissement Maybank (Singapour) a déclaré: «Nous prévoyons cette année une croissance de l’ASEAN 5 - comprenant la Malaisie, les Philippines, la Thaïlande, le Vietnam et l'Indonésie - qui ralentira mais restera relativement stable à 4,7%».
 
Malgré le ralentissement de la croissance mondiale, le Vietnam devrait être en tête du peloton avec une croissance d'environ 6%, tirée par sa capacité à attirer les investissements directs étrangers,  un secteur manufacturier stable, la diversification de ses chaînes d'approvisionnement et la reprise du tourisme.
 
Placé sous le thème «Croissance réelle du Vietnam de 8%, la plus élevée depuis 2009», l'article du Nikkei a évalué que la croissance de la consommation personnelle soutiendra la croissance nationale à moyen et long termes. Cependant, Nikkei a également souligné que le gouvernement vietnamien se méfie de plus en plus de l'inflation, qui affecte également la consommation privée et la création de joint-venture avec des entreprises étrangères.
 
Andrea Coppola, économiste en chef de la Banque mondiale, a commenté : «La faiblesse des perspectives économiques mondiales et les risques accrus pourraient peser cette année sur l'économie vietnamienne: pressions sur les taux de change, vulnérabilité du secteur financier, inflation plus élevée et croissance économique plus lente. Le gouvernement aura un rôle très important à jouer pour atténuer l'impact sur l'économie nationale».

Selon S&P Global Market Intelligence, l'indice des directeurs d'achats manufacturiers (PMI) de l'ASEAN était de 50,3 en décembre, en baisse par rapport à novembre, marquant «l'expansion la plus lente» du secteur manufacturier de la région de l'ASEAN dans la séquence de croissance actuelle de 15 mois.
 
Takeo Nakajima, représentant en chef de JETRO Hanoï, a déclaré: «Le PMI manufacturier des pays de l'ASEAN, dont le Vietnam, montre que l'activité de production a ralenti en raison de facteurs tels que la hausse des taux d'intérêt, les perspectives économiques en Europe et aux États-Unis... L'incertitude persistera cette année».
 
Nikkei Asia a publié récemment une liste de 10 sociétés notables en Asie en 2023, où figure VNG Joint Stock Company, considérée comme la première «licorne» technologique du Vietnam./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation