Le point positif économique du Vietnam dans un monde incertain

Lundi, 23/01/2023 15:16
Ses efforts efficaces de réforme politique et institutionnelle pour la période post-COVID ont consolidé la position de leader du Vietnam dans un monde incertain, a souligné Burkhard Schrage, de l’université RMIT Vietnam au page web Vietnamfinance.

Les entreprises électroniques continuent de transférer leurs investissements au Vietnam

Le Vietnam maintient sa dynamique de croissance en 2023

Le Vietnam s'efforce de devenir un pays développé à revenu élevé d'ici 2050

leftcenterrightdel
Burkhard Schrage, de l’université RMIT Vietnam. Photo: Vneconomy  

2022 est considérée comme une année charnière pour le Vietnam dans de nombreux aspects des activités économiques. Le pays a été confronté à des défis liés aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement, au contrôle des épidémies et aux restrictions de voyage, ainsi qu'à la réduction de la demande des partenaires étrangers et à diverses incertitudes liées à la pandémie de COVID-19.
 
On peut dire que 2022 est un test économique: le Vietnam pourra-t-il restaurer ses activités économiques de base aux niveaux d'avant la pandémie ? Les entreprises et les dirigeants  pourront-ils absorber et mettre en œuvre les leçons tirées de la pandémie ?
 
La réponse est "oui". Le Vietnam a émergé en 2022 comme une économie plus forte et plus résiliente. Les entreprises de tous les secteurs sont devenues plus agiles et compétitives à l'échelle régionale et mondiale. Le Vietnam est une lueur d'espoir dans le "tableau mondial gris". On peut voir que le pays non seulement s'est bien développé bien pendant la pandémie de COVID-19, mais qu'il a surpassé les autres pays de la région en 2022.
 
En termes de PIB, l'économie vietnamienne a progressé de 8,8 % au cours des 9 premiers mois de 2022. Le taux de croissance s'est même accéléré tout au long de l'année, culminant à 13,7 % au troisième trimestre. Ce résultat renforce sa position de leader en Asie au cours des 12 derniers mois et c'est pourquoi le Fonds monétaire international a qualifié le Vietnam de "point lumineux" au milieu du ralentissement économique mondial.
 
Cette forte reprise post-COVID tout au long de l'année n'était pas évidente. Pour faire face aux pressions inflationnistes résultant de la hausse des coûts de l'énergie et des prix des produits de base et des denrées alimentaires, le gouvernement a décidé de relever les taux d'intérêt au cours des derniers mois. Une croissance économique rapide dans un environnement de taux d'intérêt élevés est une réalisation remarquable, car des taux d'emprunt élevés s'accompagnent souvent d'une baisse des investissements et de la consommation. Alors pourquoi le Vietnam a-t-il été capable de se développer dans un tel environnement d'inflation et de taux d'intérêt élevés ?
 
Surfer sur la vague de la transformation numérique

Les secteurs public et privé du Vietnam ont rapidement adopté la stratégie nationale de "vivre avec le COVID", assouplissant les restrictions anti-pandémie pour les entreprises et les citoyens, et ont connu une forte croissance du crédit au premier semestre 2022. Le programme de relance et de développement socio-économique introduit par le gouvernement au début de 2022 fut très opportun. Ce programme se concentre sur le développement des infrastructures de transport, les technologies de l'information, la transformation numérique et les mesures de réponse au changement climatique. Ce programme a non seulement créé des emplois, mais a aussi aidé les industries à fonctionner plus efficacement, tout en abordant les facteurs qui stimulent la productivité, tels que la logistique et la numérisation des entreprises et du gouvernement.
 
Une campagne de vaccination réussie et des efforts pour revenir au "business as usual"  ont été la clé du boom rapide de la réouverture en 2022, avec  plus de 90 % des adultes  vaccinés. Les particuliers et les entreprises ont pu reprendre leurs activités économiques, ce qui a ouvert également la voie à une forte reprise du tourisme international, de la fabrication et du commerce de détail.

leftcenterrightdel
Une ouvrière travaillant dans une usine de Samsung au Vietnam. Photo: viez 

En général, une grande partie de la croissance économique a été due à l'augmentation des dépenses du gouvernement et des ménages. La consommation des ménages a augmenté, signalant une croissance continue de la confiance des consommateurs tout au long de l'année. Pendant ce temps, les décideurs politiques ont mis en place des mesures de relance économique appropriées inspirées de la théorie keynésienne, à savoir l'augmentation des dépenses publiques pour stimuler l'offre d'emplois et sécuriser les revenus face au risque de récession économique.
 
L'année 2022 a confirmé également le changement important dans le comportement des consommateurs, qui ont montré qu'ils étaient très disposés à passer aux achats en ligne. Selon un sondage, actuellement, près de 60 % des Vietnamiens envisagent les achats en ligne en raison de leur commodité. Une fois ces nouveaux comportements numériques bien ancrés, le commerce électronique et tous les autres types de transactions numériques devraient continuer à se développer, contribuant à la croissance du marché des affaires numériques et du paiement numérique.
 
De plus, les entreprises se sont adaptées à ces nouveaux comportements de consommation en accélérant la transformation numérique de leurs affaires. En 2022, le Vietnam a bondi de quatre places pour se classer cinquième en Asie du Sud-Est dans un récent rapport sur l'attractivité de l'écosystème des startups. Ce résultat est en partie dû au programme national de transformation numérique approuvé en 2020,  qui a sensibilisé les organisations publiques et privées à la mise en œuvre de stratégies et de processus numériques.
 
Confiance pour maintenir le flux de capitaux en milliards de dollars
 
Selon le Département des investissements étrangers du ministère du Plan et de l'Investissement, le Vietnam a attiré 27,72 milliards de dollars d'IDE en 2022. L'agence a déclaré que les deux facteurs à l'origine de la baisse du capital social étaient les mesures de prévention du COVID-19 au début de 2022 et l'instabilité mondiale.
 
Fait intéressant, la part des IDE dans les activités de haute technologie et à forte valeur ajoutée a augmenté. De nombreux observateurs ont fait remarquer que les IDE dans des projets complexes de fabrication ou de recherche et développement (R&D) sont un signe que le Vietnam s'empare d'une part croissante de la chaîne de production mondiale à valeur ajoutée. Ce type de production sera le principal moteur de la croissance socio-économique du pays dans les décennies à venir. En plus d'attirer des investissements dans les industries manufacturières simples et à forte intensité de main-d'œuvre, le Vietnam a reçu en 2022 des engagements forts de la part des fournisseurs de Samsung et d'Apple, démontrant une confiance croissante dans les compétences de la main-d'œuvre, le respect des normes de production mondiales et les bonnes pratiques de gouvernance tout au long de la chaîne d'approvisionnement des partenaires vietnamiens.
 
Un excellent exemple du passage de l'investissement pour la main-d'œuvre à l'investissement pour les compétences est le fait que Foxconn, plus grand fabricant d'équipement d'origine (OEM) d'Apple, a annoncé un investissement de 300 millions de dollars dans une nouvelle usine à Bac Giang. Foxconn devrait y assembler les produits MacBook. La fabrication d'ordinateurs portables nécessite une chaîne d'approvisionnement plus complexe, des ouvriers mieux formés et des machines plus précises que les écouteurs intra-auriculaires d'Apple (depuis 2020, également dans la province de Bac Giang).
 
Les récents investissements importants des fournisseurs d'Apple, Samsung, Lotte ou encore le fabricant de jouets danois Lego sont des signes encourageants pour l'avenir du Vietnam. Un certain nombre d'études montrent également que ces activités d'investissement auront des effets positifs sur l'ensemble de l'économie. Par exemple, la main-d'œuvre et la gestion du personnel de ces entreprises seront formées conformément aux meilleures pratiques mondiales. En outre, le Vietnam peut tirer profit de bons exemples de renforcement de la transparence, de promotion d'une gouvernance d'entreprise de qualité et de la "responsabilité civile" des entreprises (responsabilité envers la société, la culture, l'environnement), ainsi que de méthodes de production qui ont moins d'impact sur l'environnement./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation