The Brussels Times salue le Vietnam comme partenaire de développement durable

Jeudi, 15/12/2022 08:48
Un article publié récemment sur brusselstimes.com en Belgique a salué le Vietnam comme un partenaire de développement durable et une destination des investissements étrangers pour l’Union européenne (UE) en Asie du Sud-Est.

Un expert malaisien apprécie hautement le rôle leader du Vietnam au sein de l'ASEAN

L'élection du Vietnam au Conseil des droits de l'homme de l'ONU est une réalisation importante

Opportunités pour le Vietnam dans les chaînes d’approvisionnement mondiales

leftcenterrightdel
Photo: brusselstimes 

Selon l’article, l’UE s’efforce de promouvoir les transformations numériques et vertes non seulement au sein de l’Union, mais également dans les pays et régions en développement d’Asie du Sud-Est et d’Afrique. La coopération entre l’UE et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) devrait quelque peu résoudre les problèmes des chaînes d’approvisionnement internationales, en relançant le processus de mondialisation qui s’est affaibli.

Les partenaires régionaux de l’UE, tels que le Vietnam, ont un grand potentiel pour promouvoir des relations de coopération plus solides et plus efficaces au profit de leurs régions et de leurs citoyens respectifs.

Dans ses relations avec l’ASEAN, l’UE a démontré son rôle de partenaire de développement fiable, s’efforçant d’atteindre l’objectif ambitieux de contribuer à la paix, à la stabilité et à la prospérité des deux régions et du monde.

Dans ce processus, le Vietnam est devenu un partenaire solide pour relever les nouveaux défis mondiaux et régionaux. Alors que de nombreux pays sont confrontés à des difficultés et à des risques potentiels de récession, la croissance économique du Vietnam continue à se redresser positivement avec le PIB.

Selon l’article, le Vietnam est le seul pays de la région Asie-Pacifique et l’un des quatre pays au monde dont la note de crédit a été relevée par Moody’s. Avec son environnement commercial et d’investissement en constante amélioration, le Vietnam gagne de plus en plus la confiance des investisseurs étrangers et des marchés financiers internationaux.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, les investissements directs étrangers (IDE) au Vietnam ont été estimés à 15,4 milliards de dollars, en hausse de 16,3% par rapport à la même période de l’an dernier.

Le gouvernement vietnamien a particulièrement préconisé d’améliorer la qualité et l’efficacité des capitaux d’IDE vers le pays, en donnant la priorité aux projets respectueux de l’environnement avec une technologie de pointe.

Cette évolution a ouvert de nouvelles opportunités de coopération pour les entreprises européennes et vietnamiennes. Avec de nombreuses similitudes dans les volontés politiques et les intérêts stratégiques, le Vietnam et les États membres de l’UE ont le potentiel de promouvoir une coopération plus forte et plus efficace, a-t-il ajouté.

Les défis mondiaux, notamment le changement climatique, la pollution et la dégradation de l’environnement, sont également des préoccupations majeures pour le Vietnam. La sécurité énergétique est devenue un enjeu mondial, obligeant de nombreux pays à ajuster leur utilisation des énergies fossiles et à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le Vietnam s’efforce de devenir un membre actif du cadre du partenariat pour une transition énergétique juste (JETP), lancé par le G7 en restant déterminé à devenir neutre en carbone d’ici 2050, à éliminer progressivement le charbon d’ici 2040, à mettre fin à la déforestation et à réduire les émissions de méthane d’ici 2030.

De plus, en octobre, le Vietnam a été élu au Conseil des droits de l’homme des Nations unies pour le mandat 2023-2025. Cela a montré l’engagement du Vietnam à promouvoir et à protéger les droits de l’homme. Avec ce nouveau rôle, le Vietnam aura l’opportunité de contribuer à la promotion des droits de l’homme dans le monde sur la base de la coopération et du dialogue.

À propos des relations du Vietnam avec l’UE, l’article a indiqué qu’elles sont actuellement considérées comme à leur apogée dans l’histoire. D’un récipiendaire d’aide, le Vietnam est devenu un partenaire égal et mutuellement bénéfique. Actuellement, le Vietnam et l’UE entretiennent des liens étroits avec de nombreux cadres de coopération, tels que l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), qui est entré en vigueur le 1er août 2020.

Il a fait savoir que l’UE est le premier partenaire commercial du Vietnam, le troisième marché d’exportation et le cinquième marché d’importation du Vietnam. L’UE est également le cinquième investisseur étranger au Vietnam avec un capital social total de 27,6 milliards de dollars d’ici août 2022./.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation