Le Vietnam reste une destination pour les investissements étrangers en 2024

Vendredi, 09/02/2024 09:58
Bien qu’il n’ait pas atteint son objectif de croissance, le Vietnam est toujours considéré comme un pays à forte croissance dans la région et demeure une destination cette année par les investisseurs internationaux.

Bloomberg donne des perspectives économiques positives pour le Vietnam

Le Vietnam parmi les marchés les plus performants d’Asie

PNUD: l’objectif de croissance du PIB du Vietnam pour 2024 est facilement atteignable

leftcenterrightdel
Un ouvrier travaillant dans une usine Samsung. Photo : VNA 

L’année écoulée a été marquée par une période de difficultés économiques mondiales, avec une croissance économique du Vietnam  estimée à 5,05 %.
 
Selon le journal japonais Nikkei, la croissance vietnamienne a été fortement affectée par divers facteurs de risque au sein de l'économie mondiale.
 
En particulier, les conflits et les changements géopolitiques ont affaibli les chaînes d’approvisionnement, entraînant une réduction des échanges commerciaux.
 
Même si l'objectif fixé n'a pas été atteint, la croissance du pays peut néanmoins être considérée comme bonne. Ce journal cite un certain nombre d'experts économiques qui affirment que l'économie vietnamienne maintient toujours un taux de croissance supérieur aux normes régionales et mondiales.
 
De nombreuses entreprises continuent de présenter le pays comme un marché prometteur offrant une large marge de développement.
 
Siam Group (SCG) de Thaïlande, un investisseur majeur dans le domaine de la production de matériaux de construction, de l'emballage et de l'industrie pétrochimique, a investi dans de nombreux projets sur le marché vietnamien d'une valeur de plus de 7 milliards de dollars. Il a également promis d'accroître les investissements dans les années à venir, notamment dans les projets de conversion énergétique.
 
Roongrote Rangsiyopash, président-directeur général du groupe SCG, a déclaré que le pays représente un marché avec un grand potentiel, une population jeune et une main-d'œuvre de haute qualité. Le pays possède également des conditions propices à l'investissement ayant signé des accords de libre-échange (ALE) avec de nombreux pays.
 
Ces facteurs ont aidé le pays à devenir une plaque tournante reliant les États-Unis, l’Europe et l’Asie du Sud-Est. Un environnement politique stable sur une longue période est donc considéré comme un facteur permettant aux entreprises de stabiliser leurs activités commerciales au niveau local, selon M. Rangsiyopash.
 
Partageant cet avis, Jareeporn, présidente du conseil d'administration du groupe WHA de Thaïlande, a souligné que le marché vietnamien est considéré comme très attractif dans la région, notamment pour les investissements directs étrangers (IDE). En termes de PIB, le Vietnam se situe à un niveau élevé dans la région.

Selon Jo Eunjin, directrice adjointe du bureau de Hanoï de l'Agence coréenne de promotion des investissements et du commerce (KOTRA), le pays reste l'une des destinations les plus attractives pour les entreprises sud-coréennes.
 
Actuellement, les projets d'investissement des entreprises sud-coréennes sont revenus au même niveau qu'avant la pandémie de COVID-19 et continueront d'augmenter dans un avenir proche.

leftcenterrightdel
Un parc industriel dans la province de Binh Duong. Photo: Laodong

Le Vietnam est devenu l'une des destinations idéales pour les entreprises souhaitant s'éloigner des marchés fixes pour se développer sur d'autres, et ce  grâce à ses politiques exceptionnelles d'attraction des investissements, ainsi qu'à ses avantages en termes de ressources humaines, de stabilité sociopolitique et de réglementations favorables aux activités commerciales, a poursuivi Mme Eunjin.
 
L'intérêt des entreprises sud-coréennes pour le Vietnam est revenu au même niveau qu'avant la pandémie de COVID-19. Par ailleurs, les entreprises continuent de rechercher des opportunités dans les secteurs des technologies de l'information et de la distribution, notamment dans la production de composants et de matières premières, a-t-elle ajouté.
 
De nombreux groupes internationaux se sont également engagés à continuer à accroître leurs investissements sur le marché vietnamien. La société américaine Pepsi.Co a révélé qu'elle investirait environ 82 millions de dollars dans la construction d'une autre usine de restauration rapide dans la province de Ha Nam.
 
Parallèlement, le fabricant américain de puces NVIDIA a également annoncé qu'il élargirait sa coopération avec les principales entreprises technologiques vietnamiennes pour rechercher et développer l'intelligence artificielle (IA) et l'infrastructure numérique.
 
NVIDIA envisage également de créer un centre de recherche et développement dans le pays l'année prochaine.

De janvier à octobre 2023, les investissements étrangers dans le pays ont bondi de 54 % par rapport à la même période de l'année dernière, dont environ 5,29 milliards de dollars investis dans plus de 1 000 projets existants./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation